Dans le temps, je vous parle d'il y a quinze ans, voire plus, nous "montions" souvent au pylône. Mes cousins, mon frère et moi. Dès qu'un anticyclone le permettait, hop, grimpette. Nous restions là des heures durant, à 8 mètres des blés et à 1 000 mètres du ciel. Les champs et l'E40, encore et toujours. C'était un rituel, là-haut, on pouvait tout se raconter ou ne rien dire. Parfois, l'un d'entre nous y allait en s...