La beauté en duo ? Des produits unisexes pour faire peau nette et lisse comme du velours ? Pas si sûr ... La peau d'un homme est 16 % plus épaisse que celle d'une femme, mais aussi plus ferme et plus élastique. Les rides ne font donc pas partie de ses préoccupations premières. Son problème, c'est plutôt le sébum. Testostérone (l'hormone mâle) oblige, ses glandes sébacées sont en effet particulièrement actives sur l'ensemble du visage et au niveau du cuir chevelu.
...

La beauté en duo ? Des produits unisexes pour faire peau nette et lisse comme du velours ? Pas si sûr ... La peau d'un homme est 16 % plus épaisse que celle d'une femme, mais aussi plus ferme et plus élastique. Les rides ne font donc pas partie de ses préoccupations premières. Son problème, c'est plutôt le sébum. Testostérone (l'hormone mâle) oblige, ses glandes sébacées sont en effet particulièrement actives sur l'ensemble du visage et au niveau du cuir chevelu." Compte tenu de ces différences physiologiques, explique Alain Lechien, docteur en pharmacie et directeur scientifique de Beauté Active (division pharmaceutique du groupe L'Oréal), les molécules actives, incorporées dans les produits de soin sophistiqués, pourraient pénétrer plus difficilement chez l'homme. Certes, cette pénétration n'est pas impossible, mais elle n'a jamais été prouvée par la science; les tests étant effectués uniquement chez la femme. En revanche, tous les produits conçus à titre préventif, qui ne pénètrent pas dans la peau et agissent comme filtres, sont parfaitement unisexes. C'est le cas, notamment, des solaires, des déodorants et des soins capillaires. Prenons l'exemple de la chute des cheveux. Qu'elle que soit son origine, plutôt héréditaire chez l'homme, influencée, en partie, par les traitements hormonaux chez la femme, elle a pour conséquence la rigidification de la racine du cheveu. La molécule que nous avons incorporée dans notre cure de traitement anti-chute agit précisément sur ce phénomène et s'avère efficace chez les deux sexes. " L'efficacité partagée, à une condition, toutefois. Les hommes sont peu sensibles aux arguments féminins qui mettent en évidence le parfumage et les textures des cosmétiques. Eux, ils ont besoin de produits simples, toniques, techniques et lisibles immédiatement. Qu'à cela ne tienne, les fabricants ont compris le message cinq sur cinq.Afficher une mine hâléeLes autobronzants obtiennent tous les suffrages car ils donnent bonne mine à l'année sans faire " trafiqué ". Les femmes les ont adoptés depuis longtemps, les hommes sont de plus en plus séduits par leurs bénéfices indéniables et par leur facilité d'utilisation. Chez Clarins, deux nouveautés combinent la performance, la rapidité et la stabilité de la couleur. La classique DHA est idéalement associée à l'érythrulose, une nouvelle molécule qui hâle sans jaunir la peau. Le plus ? La présence d'un actif végétal innovant, à savoir l'extrait de Larrea Divaricata qui renforce l'efficacité du complexe autobronzant, en y ajoutant l'effet " longue durée ". Chez Lancaster, le dernier-né de la gamme des autobronzants est un gel liquide pour le visage, frais, léger, non gras et facile d'emploi. Il contient 2,5 % de substance autobronzante DHA et développe rapidement un hâle intense qui tient huit jours.Avoir de beaux cheveuxShampooings/douches décapants, fatigue, mauvaise alimentation, et le cuir chevelu des hommes et des femmes se rebiffe. Avant toute chose, il faut soigner le shampooing: aussi doux que possible, en micro quantité (on en met toujours trop), suivi d'un rinçage méticuleux. Clinique propose une toute nouvelle gamme de soins capillaires basés sur une philosophie très simple, inspirée du célèbre concept pour les soins de la peau : le Système de Beauté trois étapes. " Clinique est connu pour offrir à ses clients les produits sur mesure en fonction de leurs besoins et faciles à utiliser, souligne Jane Lauder, directrice de nouveaux concepts marketing pour Clinique. La nouvelle ligne de soins capillaires poursuit le même but : gâter les clients de la tête aux pieds avec des produits parfaits. A partir du moment où le type de cheveux est déterminé, il est facile d'obtenir des cheveux beaux et en bonne santé. " Trois étapes, donc : nettoyer, traiter et coiffer. Les shampooings ciblent différents types de cheveux (gras, normaux, secs et abîmés) et se distinguent par une formulation high-tech avec, au menu, des antioxydants et des anti-irritants dont le thé vert et des protéines. L'étape " traitement " comprend des démêlants et des conditionneurs, enrichis en actifs protecteurs et en agents absorbeurs des UV. Pour apporter à la chevelure une jolie touche finale, les coiffants déclinent des baumes, un gel et un spray. Bourrés d'ingrédients hydratants et nutritifs, ils disciplinent les cheveux, leur apportant du volume et de l'ampleur. Moins dure sera la chute... Inutile de s'affoler à la vue de quelques cheveux dans le lavabo. Rien de plus naturel, en effet, que de perdre chaque jour entre 40 et 100 cheveux. Si vos calculs dépassent ce nombre ou si, chez les hommes, la chevelure s'éclaircit discrètement sur le front, il y a intérêt à adopter rapido un anti-chute. Aminexil, mis au point par les Laboratoires Dercos, est capable de faire reculer les alopécies saisonnières et d'autres aussi, à condition qu'elles soient prises au début. La molécule agit en inhibant la synthèse de l'une des enzymes qui induisent la rigidification des racines (un des facteurs clés dans la chute des cheveux). " Les tests ont prouvé l'efficacité de cette molécule aussi bien chez l'homme que chez la femme, rappelle Alain Lechien. Les femmes ayant, en général, les cheveux plus longs, la formule qui leur est destinée contient, en plus, des vitamines B5 et B6, qui apportent à la chevelure du tonus et de l'éclat. "Sentir fraisDoux et efficaces, les déodorants nouvelle génération jouent la discrétion et la neutralité olfactive. La toute nouvelle gamme de Klorane se distingue par un ingrédient novateur : un extrait de bourgeon de peuplier. Associé au phytosqualane, il forme un film hydrolipidique qui renforce l'autoprotection naturelle de la peau, empêchant, ainsi, tout risque d'irritation. Dans la formule, il y a également de l'irgasan (anti-bactérien), du tri-éthyl citrate (pour neutraliser les mauvaises odeurs) et des sels d'aluminium (en resserrant les pores, ils freinent la sécrétion sudorale). Hypoallergéniques et sans parfum, les déodorants Vichy s'enrichissent d'un nouveau venu, destiné aux peaux très sensibles et fragilisées. L'effet régulateur est obtenu grâce à l'aluminium chlorohydrate , concentrée à 10 %. Sa texture poudrée, très absorbante, piège l'humidité et ce, pendant vingt-quatre heures.Barbara Witkowska