QUI ?

Braakland est un festival réputé qui rend compte de la diversité de la photographie à travers des expositions, des conférences, des débats et des projections. Le Fotomuseum d'Anvers lui ouvre ses portes à la faveur d'une exposition dédiée à la scène photographique espagnole contemporaine. Le fil rouge qui la caractérise ? Une audace évi...

Braakland est un festival réputé qui rend compte de la diversité de la photographie à travers des expositions, des conférences, des débats et des projections. Le Fotomuseum d'Anvers lui ouvre ses portes à la faveur d'une exposition dédiée à la scène photographique espagnole contemporaine. Le fil rouge qui la caractérise ? Une audace évidente, ainsi qu'un sens inné de la débrouille et de l'innovation - cette nouvelle génération a l'habitude de travailler avec de petits moyens. Pour en rendre compte, les curateurs, Nicolás Combarro et Fannie Escoulen, ont retenu sept talents à suivre : Julián Barón, Ricardo Cases, Jon Cazenave, David Hornillos, Jesús Monterde, Óscar Monzón et Antonio Xoubanova. Chacun d'entre eux présente des séries aussi récentes qu'interpellantes. Des images métaphoriques de Ricardo Cases aux manifestes politiques de Julián Barón, en passant par les tableaux baroques de Jesús Monterde, tous les photographes retenus offrent une vision engagée et personnelle de la société espagnole. Celle-ci ne fait l'impasse sur aucun des dysfonctionnements qui lui sont propres. Par le biais de leurs images, on palpe le pouls d'une nation pas comme les autres. Un pays haut en couleur. Pour prendre la mesure d'une scène artistique extrêmement dynamique dont on apprécie tout particulièrement le fait qu'elle utilise le livre comme vecteur. Egalement pour découvrir une imagerie en prise avec le quotidien dans laquelle il est facile de se reconnaître. Enfin, pour savourer un accrochage aux contours expérimentaux. Photography & Resistance. A New Generation of Spanish Photographers, Braakland, FOMU, 47, Waalsekaai, à 2000 Anvers. www.fomu.be Jusqu'au 4 juin prochain. M.V.