Le " Cannes Shopping Festival " (*) n'est pas réservé aux stars, mais à toutes les fashionistas ! Les hôtels soutiennent cet événement annuel en proposant des forfaits très avantageux, y compris dans les palaces. Plus de 700 boutiques haut de gamme, elles, offrent des réductions alléchantes. Un rêve...
...

Le " Cannes Shopping Festival " (*) n'est pas réservé aux stars, mais à toutes les fashionistas ! Les hôtels soutiennent cet événement annuel en proposant des forfaits très avantageux, y compris dans les palaces. Plus de 700 boutiques haut de gamme, elles, offrent des réductions alléchantes. Un rêve... L'édition 2007, qui s'est tenue du 3 au 7 janvier dernier, affichait aussi une touche glamour : défilés de haute couture, dîners de gala thématiques, soirées jet-set et animations raffinées. Chaque soir, le Palais des Festivals déroulait le tapis rouge. Après les défilés de Valentino et Christian Lacroix, place aux talents émergeants ! Issus de France, de Suisse ou d'Italie, ils concourent pour le Trophée Jeunes Créateurs. Avant le jour J, on a pu les voir à l'£uvre dans " l'atelier couture " autour du thème imposé : " sans dessus, dessous ". Une fée bigarrée prend son envol chez Lihsiu Wang. Ange ou demi-démon, les déconstructions de Ralitsa Atanasova décrochent la palme de l'originalité. L'humour ne manque pas non plus... comme chez Sun Shi Min et sa tenue fondue en une seule pièce, aux jambes en accordéon, comme chez Fleur Colomban et sa silhouette orangée, composée de bouts de tissus et d'objets ou comme chez Daria Nipan et ses robes " fragiles ", décousues et déchirées. Pendant que le jury - sous la houlette de Jean-Pierre Mocho, président de la Fédération française du prêt-à-porter - délibère, Adeline Sapin dévoile ses nouvelles créations. La gagnante de l'an dernier semble animée par un souffle futuriste. Ses robes baby-doll flottent au-dessus du corps et ses boléros ne recouvrent que les manches. Partenaire de l'événement, la Shangaï Fashion Week présente aussi sa lauréate. Jolie Chan est une révélation. Sa collection honore une féminité élégante, de type boudoir. Bercée par deux cultures, la jeune femme vit au Canada, mais... " Je n'oublie pas l'héritage de mes ancêtres chinois, que je réinterprète de façon contemporaine ", souligne-t-elle. Un mariage de couleurs (vert pomme, framboise...), de belles matières (soie, satin...), de coupes originales (comme cet étonnant pantalon-bustier) et de détails inspirés (plumes, perles, fourrure...) trouve son apogée dans les robes longues. Trêve de suspense, l'Italien Giuseppe Deodato obtient le Prix du Jury et le Prix du Public. Sa maîtrise des volumes et des matières (laine, dentelle, velours...) transforment la femme en déesse (irrésistible, sa robe noire ornée d'une tour Eiffel inversée et dorée). (*) Internet : www.cannesshoppingfestival.comKerenn Elkaïm