Un sur trois. Telle sera donc la proportion des shows qui présenteront conjointement des collections Homme et Femme pour l'hiver 18-19, à Milan, dès ce 12 janvier. Plus question, comme par le passé, d'intercaler quelques silho...

Un sur trois. Telle sera donc la proportion des shows qui présenteront conjointement des collections Homme et Femme pour l'hiver 18-19, à Milan, dès ce 12 janvier. Plus question, comme par le passé, d'intercaler quelques silhouettes féminines, ceux qui feront le choix de défiler maintenant font bel et bien l'impasse sur la Fashion Week Femme qui se déroulera, elle, en mars prochain. Si la tendance n'est pas aussi affirmée à Paris, elle témoigne en tout cas des états d'âme d'un secteur qui n'en finit plus de se chercher. Le calendrier masculin plus en amont dans la saison est plus favorable à l'étalement de la production mais le buzz médiatique n'est en rien comparable. Une maison comme Gucci l'a d'ailleurs bien compris, son show mixte unique aura donc lieu durant les défilés féminins. On notera aussi la quasi-disparition du calendrier des marques dites de " tailoring " qui se contentent désormais de montrer leur vestiaire en showroom. Seul Ermenegildo Zegna (photo) fait exception et ouvrira d'ailleurs les festivités.