1. Suzuki Jimny
...

1. Suzuki Jimny* Apparu en 1999, le Jimny poursuit son petit bonhomme de chemin, continuant à ravir la toute jeune conductrice urbaine qui aspire à se différencier sans pour autant trop puiser dans ses ressources financières.* Court (3.62 m), au look safari avec ses pare-chocs robustes et enveloppants, une conduite surélevée, une roue de secours extérieure, de bons gros rétros et coloris pétillants, le Jimny attire l'oeil et développe un indéniable sentiment de sympathie. Intelligente, la version cabriolet permet de décapoter en deux temps (espaces avant et arrière séparés).* Pas de tape-à-l'oeil dans l'habitacle du Jimny. On y vit d'ailleurs plutôt sommairement avec un tableau de bord pratique sans être extravagant. La version cabriolet se révèle cependant assez bruyante, rendant les conversations et l'écoute de la musique difficiles. Pour un petit modèle, l'équipement se révèle toutefois très attractif (lève-vitres électriques, verrouillage centralisé, double airbags avant, vitres teintées...).* Doté d'un petit 1.3l , il est plus à l'aise en ville que sur autoroute. D'autant plus que sa direction assistée efficace, son faible encombrement et sa position de conduite élevée le rendent bien utile dans la circulation urbaine. Sa faible garde au sol, des pneus routiers et ses voies étroites permettent de le conduire avec aisance sur les chemins de campagne.* Bouille sympathique, bon petit moteur sans problème et prix abordable: le Jimny est amusant à conduire et peut constituer une belle et première opportunité pour toutes celles qui recherchent un 4 x 4 hors norme et peu coûteux.On aime: sa version cabriolet original et sympa, son prix, sa maniabilité.On aime moins: sa rusticité et son absence de confort, son autonomie réduite.A partir de 11 899 euros.2. Jeep Cherokee* Au pays des 4 x 4, la Jeep Cherokee fait partie d'une catégorie à part, positionnée entre les SUV (Sport Utility Vehicles) et les franchisseurs purs et durs, tout en proposant tant les qualités routières des uns que les capacités tout-terrain des autres.* Avec cette nouvelle génération, on efface et on recommence (presque)tout : le Cherokee d'aujourd'hui a perdu ses lignes carrées et son look urbain pour afficher un côté plus baroudeur se rapprochant ainsi de la Jeep Willis ou Wrangler. Son avant possède également des phrares tout ronds et une calandre à sept ouïes qui la rendent plus "agressive" et plus sportive.* A l'intérieur, c'est également la révolution avec une planche de bord moins massive et plus moderne et une instrumentation logique et bien disposée. La position de conduite s'ajuste au millimètre près, même si parfois on remarque un manque de soutiens latéraux. Seul défaut: les rangements se font rares et offrent parfois un volume ridicule. Le hayon arrière s'orne d'une roue de secours très lourde que nous avons jugée parfois très encombrante. * Le Cherokee testé bénéficiait d'un gros 3.7l de 211 chevaux. Pur produit américain, il s'est révélé gourmand et souvent bruyant au ralenti. Sur grand-route, bien lancé, il est agréable à conduire, malgré un changement de vitesses parfois assez rude et imprécis à manier.* Bien doté au niveau sécurité active et passive, le Cherokee actuel, plus baroudeur qu'urban chic, a, à notre avis, perdu un peu de son âme. On aime: équipement complet, bonne tenue de routeOn aimemoins: consommation, personnalité moins affirmée, boîte de vitesses imprécise.A partir de 29 666 euros.3. Nissan Terrano*Commercialisé au début de cette année en Belgique, le nouveau Terrano est en fait un Terrano II restylé et modernisé.* Pas de tape-à-l'oeil, ni d'esbroufe pour ce véhicule massif (2 tonnes), classique de conception bien planté sur ses roues et toujours très discret. Avec pour seuls signes de son renouveau une nouvelle calandre, de nouvelles jantes et un bossage sur le capot permettant d'accroître le volume du compartiment moteur.* Même discrétion dans l'habitacle très sobre où Nissan propose de nouvelles garnitures, des sièges plus enveloppants, une planche de bord remaniée et un ensemble d'instruments de sécurité up-to-date. Fort de ses 4,24 m, son espace intérieur aménagé de façon astucieuse est impressionnant (jusqu'à sept places en version 5 portes).*Sur autoroute, le Terrano possède de bonnes reprises, un freinage précis et une excellente insonorisation. Seul bémol: excellemment suspendues et dotées d'un centre de gravité haut perché, ses réactions à haute vitesse et sur routes mouillées peuvent parfois paraître hésitantes. Un léger défaut qui s'élimine quand on emmène ce 4 x 4 en promenade dans les chemins bourbeux à trous et à bosses. Ce qui reste évidemment la vraie vocation de ce gros jouet.* Assez sobre, d'une bonne contenance et d'un prix abordable, le Terrano II ravira autant les grandes familles nomades que les conductrices du week-end tentées par le hors-piste.On aime: moteur agréable et assez sobre, bonne habitabilité, tout-terrain efficace.On aime moins: une certaine instabilité sur route mouillée.A partir de 19 500 euros.4. Range Rover Td6* Déjà très imposant et massif par le passé, le nouveau Range prend encore de l'ampleur avec quelques centimètres de plus en longueur (plus ou moins 24 cm), en largeur et en hauteur. Côté look, il est doté de légères modifications stylistiques comme une ligne générale plus douce, des feux avant et arrière tout ronds et des ouïes d'aération latérales lui donnant un petit côté sportif "féroce".* L'habitacle est tout simplement splendide. Bon goût, luxe , confort et qualité sont ici au rendez-vous. Ses concepteurs avouent avoir voulu marier en un seul lieu, l'univers des bateaux de plaisance, des jets privés, du mobilier de luxe et de la bijouterie. Pari entièrement réussi avec une planche de bord imposante mais sobre mariant bois et alu et dont l'instrumentation tombe bien sous la main; des fauteuils réglables bien emboîtants et un équipement dernier cri regroupant, entre autres, un ordinateur de bord avec système de navigation et télévision intégrés. Une réussite totale.* Sur la route, le confort et l'insonorisation se révèlent exceptionnels. Le poids démesuré (2,5 tonnes) du Range le freine parfois et manque de mordant dès qu'il s'agit, par exemple, d'effectuer un dépassement à grande vitesse sur autoroute. Livré uniquement en version automatique, la conduite de ce mastodonte est formidablement douce, fiable et sans surprise. Le freinage est efficace et précis.* Ce 4 x 4 de luxe possède un équipement de sécurité à la hauteur de son prix. Rien ne semble avoir été oublié entre un ABS dernier cri, l'assistance au freinage d'urgence et le répartiteur électronique de la puissance au freinage, ou encore un contrôle de stabilité dynamique.* Son volume imposant le pénalise fortement dans la circulation urbaine mais sur autoroute et à la campagne, ses bonnes performances et son confort cinq étoiles lui permettent de rester "la" référence en matière de 4 x 4 haut de gamme.On aime: style inimitable, confort appréciable, niveau de finition excellent, équipement dernier cri.On aime moins: prix élevé, consommation importante.A partir de 59 900 euros.Chantal Piret.