RENSEIGNEMENTS

Ambassade d'Albanie, 11, avenue des Scarabées, à 1000 Bruxelles. Tél. : 02 640 14 22.
...

Ambassade d'Albanie, 11, avenue des Scarabées, à 1000 Bruxelles. Tél. : 02 640 14 22. www.mfa.gov.alUn passeport valable minimum 3 mois après la date de retour. 1 Euro = 137,35 LekëJetairfly relie Bruxelles à Tirana deux fois par semaine, à partir de 49,99 euros. www.jetairfly.comLe préfixe téléphonique international pour l'Albanie est le + 355. Le préfixe pour Tirana est le 4. Les numéros téléphoniques locaux se composent généralement de 6 chiffres et n'incluent pas le préfixe de la ville. En Albanie, il y a deux opérateurs GSM et le système de roaming est très fonctionnel. Theranda Hotel : un petit 4-étoiles coquet situé non loin du Block, au milieu de quelques eucalyptus particulièrement odorants. Un îlot de sérénité dans une zone un peu délabrée. Le petit déjeuner (ne pas louper les figues fraîches dodues comme des pommes), pris dans le petit jardin abrité du monde environnant, est un ravissement. Personnel d'une gentillesse désarmante. Coup de c£ur. À partir de 39 euros la chambre. 6,7 Rruga Andon Zako Cajupi. www.therandahotel.comSheraton : le premier 5-étoiles de Tirana pratique des prix à l'européenne, mais a l'immense avantage d'avoir une jolie piscine extérieure (en plus d'un bassin intérieur). Très appréciable dans une ville souvent écrasée par la chaleur. Public d'hôtesses de l'air et de pilotes, de diplomates et d'hommes d'affaires. Une valeur sûre. À partir de 88 euros la chambre. Sheshi Italia. www.starwoodhotels.comXheko Imperial Restaurant : situé au dernier étage de l'hôtel President, le Xheko offre une vue imprenable sur la capitale albanaise. Assurément un lieu très chic, avec ses serveurs en livrée, ses pièces d'eau et ses moulures et colonnades en stuc. Très abordable néanmoins, avec les plats les plus chers de la carte qui ne dépassent pas les 8 euros. Un must. Rruga Dëshmorët e 4 Shkurtit. Era : moins joli mais plus typique, Era est un restaurant très populaire et bon marché, qui ne désemplit jamais. On y vient pour ses pizzas, les meilleures de la ville, paraît-il, et pour ses plats traditionnels. On y mange par exemple le Fërgesë, un plat de viande et de foie frits cuisiné avec des £ufs et de la tomate. Roboratif. Ismail Qemali (Sami Frashëri). The place to be change toutes les semaines dans cette capitale jeune en pleine mutation. Un lieu de prédilection : le quartier du Block, où des dizaines de bars, de cafés et de clubs appâtent le passant en installant leurs canapés à même la rue. Tirana est davantage une ville à vivre qu'à visiter. Pour saisir tout son charme, il faut flâner dans le quartier jeune et vivant du Block, tâter les délicieux fruits et légumes exposés sur les étals, grignoter un épi de maïs grillé acheté quelques centimes d'euros à un vendeur ambulant, paresser au bord du lac artificiel, monter au mont Dajt en téléphérique - essentiellement pour le trajet -, et surtout, discuter avec la population locale, particulièrement accueillante. Bon à savoir : " oui " se hoche de gauche à droite et " non " de haut en bas.