Son travail est d'un raffinement extrême. Nedda El-Asmar a des doigts d'or. Avec un art parfaitement maîtrisé, elle transforme la matière en objets d'une rare beauté mêlée à une grande simplicité, leur offrant ainsi un vrai supplément d'âme. Avec la complicité de la Fondation Interieur, c'est elle que nous avons élue designer de l'année, récompensant ainsi un grand talent issu de notre petit et modeste pays. Nous sommes fiers de lui offrir, en collaboration avec le Grand Hornu Images, une expositi...

Son travail est d'un raffinement extrême. Nedda El-Asmar a des doigts d'or. Avec un art parfaitement maîtrisé, elle transforme la matière en objets d'une rare beauté mêlée à une grande simplicité, leur offrant ainsi un vrai supplément d'âme. Avec la complicité de la Fondation Interieur, c'est elle que nous avons élue designer de l'année, récompensant ainsi un grand talent issu de notre petit et modeste pays. Nous sommes fiers de lui offrir, en collaboration avec le Grand Hornu Images, une exposition en " clair-obscur " à partir de ce 11 octobre dans l'atrium du Grand Hornu. A ne manquer sous aucun prétexte. On en veut tous un ! Le laptop coloré d'Yves Béhar est une petite merveille technologique dont la performance écrase celle de tous nos PC. Mieux. Il coûte trois fois rien... Hélas, hélas, on peut l'admirer, mais pas l'acheter ! Car ces irrésistibles miniportables high-tech de moins de 100 dollars (environ 70 euros) ne sont pas destinés à notre marché de nantis, mais bien aux écoles d'une vingtaine de pays en voie de développement dans le cadre d'un programme soutenu par les Nations unies. Dans ce numéro, nous avons voulu donner la parole à ce designer humanitaire peu ordinaire. Un temps fort. La bulle, le bois, le treillis, le blanc nucléaire... Isabelle Willot a exploré toutes les tendances du dernier Salon de Milan pour en extraire le meilleur. Une véritable leçon de styles, de vraies balises pour bousculer notre intérieur en s'appuyant sur les indémodables de demain, ceux qui, nous en faisons le pari, seront les nouveaux classiques incontournables de la déco. S'il fait partie désormais de notre quotidien le plus banal, le design est aussi au c£ur des enjeux économiques les plus pharaoniques. Pour preuve, les mégaprojets concoctés au bord des eaux turquoise du Golfe, à Abu Dhabi, plus précisément, la capitale des Emirats arabes unis, trop longtemps éclipsée par sa rivale Dubaï. Les plus grands noms de l'architecture s'y bousculent : Gehry, Nouvel, Ando, Hadid... Tous ont été sollicités pour sortir des sables du désert un musée, un opéra, un théâtre, voire même un Louvre. Avec la bénédiction de l'Etat français et quelques centaines de millions d'euros à la clé. Les plus beaux marbres, le cristal, l'or, l'argent dégoulineront sous peu sur une série d'îles artificielles, véritables futures incarnations urbaines de la culture mondialisée. Vous avez toujours rêvé de découvrir le tourisme haut de gamme du futur ? Embarquement immédiat avec Weekend. Christine Laurent