S'il est une course aux records qui donne le tournis, c'est bien celle-là. Les constructeurs de tours déploient des prouesses d'ingénierie sans précédent pour toujours se rapprocher des cieux. Tout a commencé, en 1885, à Chicago, lorsque l'architecte William Le Baron Jenn...

S'il est une course aux records qui donne le tournis, c'est bien celle-là. Les constructeurs de tours déploient des prouesses d'ingénierie sans précédent pour toujours se rapprocher des cieux. Tout a commencé, en 1885, à Chicago, lorsque l'architecte William Le Baron Jenney érigea le Home Insurance Building, un immeuble de 55 mètres de hauteur qui est considéré comme le premier gratte-ciel au monde. Aujourd'hui, l'empereur du genre, le Burj Khalifa, à Dubai, culmine à 828 mètres ! C'est dire le chemin parcouru par les spécialistes de l'art de bâtir pour vaincre les lois de la pesanteur, les contraintes du vent, du sol, du lieu, les règles urbanistiques aussi... et performer dans cette compétition, qui dans certaines parties du monde, dans les Emirats notamment, devient démesurée. Le résultat est néanmoins époustouflant, chaque édifice offrant des formes novatrices qui modifient complètement le skyline des villes et qui parfois trouvent leur inspiration où on ne l'attend pas. A l'image de la géante Dubaïote dont la forme aurait été soufflée par l'ismène, une fleur du désert. Une histoire de sommets de verre, de béton et d'acier relatée dans ce très intéressant recueil qui donne envie de prendre la route pour voir ces molosses en vrai.