Aucun doute n'est permis. En matière d'horlogerie, 2004 est l'année de la femme. Toutes les marques, y compris celles traditionnellement ancrées dans le monde masculin, présentent cette année de nouveaux modèles spécifiquement destinés à la clientèle féminine. On a toujours cru que les femmes les aimaient petites, à quartz et mode. Erreur. Actives, bien informées et conscientes de leur place dans la société, elles recherchent des spécimens qui correspondent à leur nouvelle personnalité. Les horlogers ont capté le message cinq sur cinq. Les montres de femme ont donc grandi. Elles sont sorties de l'adolescence pour entrer dans l'âge adulte. La prestigieuse manufacture Audemars Piguet, qui détient le record mondial en termes d'innovations horlogères, dédie carrément l'année en cours aux " Femmes du monde ". Les nouveautés sont multiples, épinglons les deux plus importantes. La Lady Royal Oak allie, en digne héritière, la force, le prestige et la touche sportive de la célèbre montre octogonale. Entièrement redessinée et retravaillée, elle a acquis sa propre personnalité. Il ne s'agit donc pas d'une copie conforme en version réduite du modèle masculin. Résolument contemporaine et féminine, elle affiche un boîtier de 33 mm, en acier, or jaune ou or gris. On a le choix entre un bracelet en acier, en cuir, en croco ou en or. La collection Deva, elle, se distingue par un design superbe, parfaitement équilibré et un très fort potentiel visuel. D'après les tests, elle est reconnaissable à 20 mètres ! Disponible en or jaune ou or gris, en version sertie ou semi-sertie. Vacheron Constantin, la manufacture la plus ancienne du monde, en activité depuis 1755 sans interruption, élargit la collection 1972, très identitaire de la marque, avec le Grand Modèle Cambré. Son nom, elle le doit à une asymétrie séduisante au niveau de son boîtier en or, doté d'un profil cambré. La lunette est sertie de 308 diamants en taille brillant. Equipée d'un mouvement à quartz, elle se prolonge par un bracelet en cuir d'Alligator mississipiensis cousu main avec boucle en or munie encore de 25 pierr...

Aucun doute n'est permis. En matière d'horlogerie, 2004 est l'année de la femme. Toutes les marques, y compris celles traditionnellement ancrées dans le monde masculin, présentent cette année de nouveaux modèles spécifiquement destinés à la clientèle féminine. On a toujours cru que les femmes les aimaient petites, à quartz et mode. Erreur. Actives, bien informées et conscientes de leur place dans la société, elles recherchent des spécimens qui correspondent à leur nouvelle personnalité. Les horlogers ont capté le message cinq sur cinq. Les montres de femme ont donc grandi. Elles sont sorties de l'adolescence pour entrer dans l'âge adulte. La prestigieuse manufacture Audemars Piguet, qui détient le record mondial en termes d'innovations horlogères, dédie carrément l'année en cours aux " Femmes du monde ". Les nouveautés sont multiples, épinglons les deux plus importantes. La Lady Royal Oak allie, en digne héritière, la force, le prestige et la touche sportive de la célèbre montre octogonale. Entièrement redessinée et retravaillée, elle a acquis sa propre personnalité. Il ne s'agit donc pas d'une copie conforme en version réduite du modèle masculin. Résolument contemporaine et féminine, elle affiche un boîtier de 33 mm, en acier, or jaune ou or gris. On a le choix entre un bracelet en acier, en cuir, en croco ou en or. La collection Deva, elle, se distingue par un design superbe, parfaitement équilibré et un très fort potentiel visuel. D'après les tests, elle est reconnaissable à 20 mètres ! Disponible en or jaune ou or gris, en version sertie ou semi-sertie. Vacheron Constantin, la manufacture la plus ancienne du monde, en activité depuis 1755 sans interruption, élargit la collection 1972, très identitaire de la marque, avec le Grand Modèle Cambré. Son nom, elle le doit à une asymétrie séduisante au niveau de son boîtier en or, doté d'un profil cambré. La lunette est sertie de 308 diamants en taille brillant. Equipée d'un mouvement à quartz, elle se prolonge par un bracelet en cuir d'Alligator mississipiensis cousu main avec boucle en or munie encore de 25 pierres précieuses. Girard-Perregaux destine aux femmes Baguette diamants. Dessinée tout en finesse, subtilement rétro, sa boîte affiche deux rangées de diamants. Le cadran de nacre, dont le centre peut être pavé de diamants, porte de grands chiffres en or gris. La boîte, également en or gris, est dotée d'un mouvement mécanique à remontage manuel. Chez JeanRichard, la ligne TV Screen Milady Joaillerie fait référence aux valeurs traditionnelles de l'horlogerie mécanique. Elle bénéficie d'un mouvement mécanique à remontage automatique disposant d'une réserve de marche de 38 heures. Côté design, elle fait quelques concessions à la tendance glamour : pluie de diamants, cadrans nacrés aux tons pastel, vert clair, bleuté et violet et bracelets en galuchat assortis. Jamais on n'a autant vu briller les montres que cette année. Les hor-logers jouent les Petits Poucets et déposent les diamants partout. La palme de la créativité revient à Cartier. La collection éphémère Cartier Libre joue la carte des contrastes et renouvelle entièrement les codes de l'esthétique horlogère. Le modèle Hypnose, le plus particulier, surprend par sa forme elliptique, la position diagonale du boîtier et ses chiffres allongés. Le modèle Casque, le plus sensuel, est une rivière de diamants qui scintille comme un halo de lumière. Le modèle Sabot, avec son air faussement classique, étonne par un double sertissage de diamants taille baguette et taille brillant. Le modèle Sofa allie admirablement une géométrie rigoureuse et des rondeurs voluptueuses. Van Cleef & Arpels, fidèle à sa philosophie de créateur de " bijoux qui donnent l'heure ", présente Lady Swing : une montre au boîtier étonnant. Le cadran carré de nacre blanche naturelle s'entoure d'un boîtier en or jaune ou blanc. Celui-ci est partiellement serti ou pavé de 456 diamants. Subtilement articulé, il donne l'impression d'enjamber le bracelet. Interchangeable, ce dernier existe en cuir rose, vert ou noir ou encore en satin. Piaget fête son 130e anniversaire et joue la carte du glamour dans toute sa splendeur. Pour l'occasion, le modèle Polo (petit ou grand) est réalisé intégralement en or gris, en version semi-pavée ou entièrement pavée. La collection Limelight affiche fièrement son esprit haute couture et son goût jet-set. Un large boîtier serti de 180 diamants s'accompagne d'un large bracelet en satin noir. L'ensemble est enrichi par une barrette sertie de 30 diamants ronds, rehaussée de six pampilles en saphir. Les horlogers sont pile à l'heure au rendez-vous de la tendance nomadisme. Les montres nous permettent aujourd'hui de vivre pleinement l'instant présent... où que l'on soit, tout en gardant une trace d'où l'on vient. Chez Jaeger-LeCoultre, deux outils élégants s'offrent aux grands voyageurs. La Master Hometime abrite un tout nouveau mouvement automatique et se distingue par des lignes claires de son boîtier de 40 mm, en acier ou en or rose. La Master Compressor Dualmatic, avec son diamètre de 41,5 mm, a une allure plus sportive. Leur utilisation est d'une simplicité enfantine. Pour la première, il suffit d'actionner la couronne, située à 3 heures, pour que l'aiguille des heures se déplace et indique l'heure de l'endroit de destination. Cette manipulation laisse apparaître l'aiguille de l'heure de référence, en acier bleui squelette qui affiche, elle, l'heure du point de départ. Dans la Master Compressor Dualmatic, on règle le fuseau de la destination, en dévissant d'un demi-tour la clé de compression située à 4 heures. La réserve de marche, dans les deux modèles, est de 50 heures. Chez Van Cleef & Arpels, le nouveau modèle Monsieur Arpels Double Fuseau est disponible en or jaune ou en acier. Equipé d'un boîtier en acier de 39 mm, il abrite un mouvement automatique, signé Jaeger-LeCoultre. Le cadran de laque blanche met en évidence trois petits cadrans de nacre naturelle qui sont les compteurs de fonctions. Celui que est placé à 10 heures indique la réserve de marche. Il est chevauché par celui du quantième situé à 2 heures et par celui du double fuseau horaire placé à 6 heures. Dernière particularité ? Un calendrier de 88 années, gravé au dos du boîtier. Sur commande spéciale, il peut débuter en 2004 ou à la date choisie par l'acquéreur. La tendance des boîtiers extralarges a été lancée par la maison Panerai, en 1997. Imposante et sophistiquée, la perfection technique en version XXL est plus que jamais d'actualité. Chez Vacheron Constantin, la superbe Patrimony Grande Taille s'habille d'une boîte en or jaune ou gris de 40 mm de diamètre. Elle est équipée d'un mouvement mécanique à remontage manuel. Le cadran ainsi que la glace en saphir sont légèrement bombés, ce qui rehausse davantage son élégance intemporelle. Un bracelet en cuir d'Alligator mississipiensis, noir ou marron, ajoute la dernière touche de noblesse à ce garde temps d'exception. Dans un style complètement différent, l'Aquatimer Minute Memory d'IWC est une montre de plongée de 44 mm de diamètre. Une trotteuse de minutes est ajoutée au chronographe, mais fonctionne de manière séparée. Elle indique, lors de la plongée, le temps intermédiaire de remontée ou de décompression recherché. Boîtier et bracelet en titane, étanche à 120 mètres. Chez Montblanc, la collection TimeWalker s'enrichit d'un chronographe automatique. Son boîtier au graphisme puissant mesure 43 mm. Deux versions de cadran, noir ou argent. Bracelet en alligator ou en acier. Entrées dans la légende, certaines célébrités n'hésitent pas à se remettre en question, s'adapter aux goûts du jour et s'offrir un petit lifting. " Faire mieux si possible... et c'est toujours possible. " Santos, la montre mythique de Cartier, a 100 ans. Tout au début du XXe siècle, Alberto Santos-Dumont, dandy et aventurier brésilien, passionné de l'aviation, confie à son ami Louis Cartier la difficulté de consulter une montre de poche lorsqu'on pilote un avion. L'horloger relève le défi et conçoit, en 1904, la Santos, une superbe montre avec une lunette aux vis apparentes, l'une des premières montres-bracelets modernes. Au terme d'une success story séculaire, un relookage savant et subtil s'imposait. Il propose deux évolutions. La première, la Santos-Dumont se dépouille de ses vis apparentes et ne garde que la substance pure et essentielle de sa forme. La seconde, la Santos 100 ressemble comme deux gouttes d'eau à sa vénérable ancêtre, tout en adoptant des volumes extravagants et extrêmes. Le diamètre du boîtier affiche une dimension record de 51 mm. En version tout or, elle ne pèse que 160 grammes... Disponible également en acier et en version bicolore, or jaune et acier. Chez Panerai, on renoue avec l'élégance des années 1930. Réalisée en 1938 pour la marine militaire italienne, la Radiomir se relooke dans une nouvelle version de boîtier de 45 mm de diamètre (au lieu de 47 mm). Si elle peaufine son aspect avec un profil fuselé, pour une allure davantage élégante et contemporaine, ses atouts, eux, ne changent pas. Sa lisibilité est toujours aussi exceptionnelle. La qualité supérieure de l'acier, utilisé pour son boîtier, lui confère une résistance sans pareille aux situations extrêmes. Elle est aussi étanche à 100 mètres de profondeur. Son nom, Black Seal, est un hommage aux militaires qui à bord des torpilles, appelées " blackseal ", se sont distingués dans des actions légendaires durant la Seconde Guerre mondiale. Il y a dix ans, Baume & Mercier créait la ligne Hampton. Ce lieu unique, situé sur l'île de Long Island, à l'est de New York, nous évoque des moments d'insouciance et une grande douceur de vivre. Hampton décline quatre familles. Classic, la première, avec son design sobre, est comme son nom l'indique, la plus classique. Milleis ajoute à son look quelques courbes discrètes. Elle est un rien plus sensuelle. Spirit séduit par sa boîte panoramique. Et, enfin, City, très urbaine, est très à l'aise dans les grandes métropoles. Fortes de leurs succès, les quatre familles se déclinent, aujourd'hui, au masculin et au féminin, et s'agrémentent de détails raffinés dans l'air du temps. La série Spirit, elle, s'offre deux nouvelles créations : la Hampton Spirit Petit Modèle pour elle et la Hampton Spirit XL Phase de Lune pour lui. La première, dotée d'un mouvement quartz, s'agrémente de 28 diamants. La version masculine possède un mouvement automatique avec dispositif phase de lune et fonction jour/date. Barbara Witkowska