Le grand large attire de plus en plus d'adeptes... C'est pourquoi, cette année, le Belgian Boat Show (*) double ses offres en matière de bateaux à moteur. Un grand choix de modèles - de 2,5 à 18 mètres de longueur - sera présenté au public. Des petites merveilles pour les amateurs désireux de sillonner les cours d'eau intérieurs de l'Escaut au Canal du Midi. Mais ce salon des sports nautiques compte également des engins de pointe de 20 à 50 mètres de longueur au look étudié. L'environnement est aussi pris en compte avec des moteurs qui devancent les exigences écologiques les plus pointues. Et, pour la première fois, des bateaux électriques, provenant des Pays-Bas, de France et des Etats-Unis, seront également exposés.
...

Le grand large attire de plus en plus d'adeptes... C'est pourquoi, cette année, le Belgian Boat Show (*) double ses offres en matière de bateaux à moteur. Un grand choix de modèles - de 2,5 à 18 mètres de longueur - sera présenté au public. Des petites merveilles pour les amateurs désireux de sillonner les cours d'eau intérieurs de l'Escaut au Canal du Midi. Mais ce salon des sports nautiques compte également des engins de pointe de 20 à 50 mètres de longueur au look étudié. L'environnement est aussi pris en compte avec des moteurs qui devancent les exigences écologiques les plus pointues. Et, pour la première fois, des bateaux électriques, provenant des Pays-Bas, de France et des Etats-Unis, seront également exposés. A épingler aussi : l'arrivée des catamarans à cabines, ces bateaux à deux coques déjà utilisés en Polynésie avant l'ère chrétienne. Moins esthétiques, ces embarcations marquent néanmoins des points au niveau de leurs caractéristiques spécifiques : une meilleure stabilité, une plus grande vitesse et, surtout, un vaste espace au-dessus et sous le pont permettant d'aménager des cabines plus nombreuses et plus spacieuses offrant davantage d'intimité aux passagers. Sur certains bateaux, les espaces libres reliant les coques ont été transformés en une véritable terrasse : un aménagement qui rend les catamarans mieux adaptés aux familles. Parmi les voiliers classiques, le Z60, un 60 pieds conçu par Zeydon, présente de nombreux atouts. Ben Van Hool, le gérant de la société, s'est associé au bureau d'étude et de design américain BMW/Group/DesignworksUSA pour mettre au point un tout nouveau concept de bateau. Les architectes du bureau Piet van Oossanen - qui, dans le passé, avait dessiné des bateaux ultraperformants pour l'America's Cup - ont également participé à l'élaboration de ce projet. On prêtera également attention aux prouesses ponctuelles des voiliers de X-Yachts, Grand Soleil ou Dehler, ainsi qu'au spartiate Holspeed, un daysailer présentant un minimum de confort mais un maximum de fonctionnalité. Il y a aussi de nombreux modèles très confortables ou très sportifs tenant compte des petits budgets. Quant au constructeur belge ETAP, il se distingue grâce à ses bateaux insubmersibles. La tendance la plus marquante concerne toutefois l'électronique et la digitalisation qui améliorent considérablement la communication et la sécurité en mer. Dorénavant, l'envoi d'e-mails et l'utilisation d'Internet s'opèrent de diverses façons en navigation. Les nouveaux appareils combinent ainsi divers paramètres permettant de voguer d'une façon plus insouciante ; le navigateur sachant à tout moment où il se trouve et où il va. La réception des cartes météo est devenue un jeu d'enfant et grâce aux nouveaux softwares, il est très facile de rechercher un itinéraire qui réponde aux souhaits des utilisateurs, que ce soit concernant le confort (le moins possible de houle) ou la vitesse (le plus possible de vent portant). De plus en plus pratiques, les écrans retransmettent des images plus nettes et plus contrastées, particulièrement visibles dans la lumière du jour. Ils sont également protégés contre l'humidité et même, dans certains cas, entièrement étanches. La sécurité est aussi améliorée grâce à l'AIS (Anti-Collision System) indiquant la position des autres bateaux sur des radars digitaux et permettant ainsi d'éviter les collisions. Une plus grande maniabilité combinée à une conduite assurée par un seul appareil de commande à distance contribuent également au confort de la navigation. " Il y a dix ans, la traversée de la mer du Nord était une vraie prouesse, se rappelle Pit De Jonge, le navigateur et responsable presse du Belgian Boat Show. Aujourd'hui, grâce aux progrès techniques, nous pouvons naviguer plus vite et donc parcourir de plus longues distances. Les systèmes de sécurité ont également fait un bond en avant et la conduite est devenue beaucoup plus aisée ce qui permet de naviguer avec un équipage réduit. Les treuils modernes demandent moins de puissance musculaire, le cordage est plus léger et les fonctions sont décentralisées. " Grâce à ces évolutions techniques, de plus en plus de navigateurs ont la possibilité d'accomplir de belles performances et des expériences uniques. Ainsi, l'Atlantic Rally for Cruisers permet aux navigateurs peu expérimentés de traverser l'océan Atlantique en flottille et en toute sécurité. La traversée est accessible aux navigateurs et aux catamarans à partir de 27 pieds (8,23 mètres). Une préparation est toutefois indispensable. Après une formation brève et intensive (dont les premiers secours médicaux) lors de laquelle on apprend, notamment, à soigner une dent infectée ou à fixer un gouvernail, les participants apprennent à se connaître pendant quelques jours, puis sont divisés en 5 groupes, avant d'être lâchés en pleine mer, depuis Las Palmas aux Grandes Canaries. Après une traversée de 2 700 miles marins (quelque 5 000 km), les navigateurs arrivent au port de Rodney Bay à Sainte-Lucie aux Caraïbes. Le voyage a une durée moyenne (en fonction du cap et du type de bateau) de 12 à 24 jours. Grâce aux moyens modernes, cette belle expédition se fait avec un équipage embarqué de deux personnes. En outre, les participants sont en contact plusieurs fois par jour pour plus de sécurité. Le Belgian Boat Show de Gand représente, pour de nombreuses personnes, une véritable découverte. Lors de ce salon, diverses instances maritimes seront présentes pour vous informer et vous familiariser - avec enthousiasme - à l'univers nautique. (*) 19e Belgian Boat Show, du 10 au 18 février. Flanders Expo de Gand (entrée : 10 euros). Tél. : 09 241 92 11. Internet : www.belgianboatshow.bePierre Darge