Un ancien bâtiment industriel, des matériaux bruts, des objets dénichés aux pucesà Voici le secret de ce superbe loft. Simon Lee et Solenne de la Fouchardière, les heureux propriétaires, ont relevé ce défi d'allier caractère et charme dès qu'ils ont investi, en 2007, cet espace de 150 m2, aménagé au-dessus d'un ancien atelier de couture des années 30.
...

Un ancien bâtiment industriel, des matériaux bruts, des objets dénichés aux pucesà Voici le secret de ce superbe loft. Simon Lee et Solenne de la Fouchardière, les heureux propriétaires, ont relevé ce défi d'allier caractère et charme dès qu'ils ont investi, en 2007, cet espace de 150 m2, aménagé au-dessus d'un ancien atelier de couture des années 30. Alors qu'ils vivaient dans un appartement de 45 m2 à Paris, Simon et Solenne ont immédiatement été séduits par les photos du bâtiment disponibles chez un agent immobilier. L'ancienne usine est située dans le East End, quartier branché et trépidant de l'est de Londres, et est entourée de nombreux bâtiments neufs et de maisons restaurées. Le couple n'hésite pas une seconde à quitter la capitale française, malgré l'absence de crèche, d'école, de plaine de jeux et de parc dans les environs. C'est bien ici qu'ils veulent habiter avec leur fille Soixick : Simon s'affaire à l'ouverture du restaurant Medcalf et, par ailleurs, la capitale britannique offre un marché très intéressant pour la société Ochre dont Solenne est copropriétaire. Cette entreprise de design spécialisée en décoration intérieure et mobilier possède un siège à Londres et dispose de divers ateliers dans le quartier de SoHo, à New York. Elle compte aujourd'hui vingt collaborateurs, qui entretiennent des contacts avec des créateurs d'intérieur du monde entier et avec un certain nombre d'ateliers en Europe. Quand Simon et Solenne ont pris leurs quartiers à Londres, le bureau d'architecture D-Raw venait de terminer les travaux de rénovation. L'immeuble était divisé en six appartements. Cinq font office de bureaux. Pour l'aménagement, le couple a choisi un style brut industriel et a voulu conserver l'ambiance originelle en travaillant avec des matériaux caractéristiques de ce genre de bâtiments, tels que le verre, l'acier, le béton et le fer. Il est resté fidèle à la base minimaliste du lieu mais l'a complétée d'éléments cosy tels que des fauteuils en velours et des accessoires dénichés dans des marchés aux puces. Simon et Solenne profitent encore régulièrement de leur appartement parisien, dans le quartier de Montmartre. " Nous rentrons plusieurs fois par mois à Paris, notamment pour faire du shopping, explique la jeune femme tout en confiant son attrait pour les brocantes. J'aime les intérieurs surprenants, imprévisibles. Dans notre loft londonien, le plus grand défi était de créer une transition harmonieuse entre les différentes parties de ce grand espace : seules les chambres à coucher, la salle de bains et les toilettes sont isolées. On ne peut pas décorer le salon dans un style et la cuisine dans un autre. Tout doit s'accorder et former un équilibre. "Lykke Foged / Photos : Morten Holtum