"Nous avons déjà collaboré avec Dries Van Noten et Delvaux. Mais en général, il s'agissait de demandes, raconte Katrin Wouters. C'est la première fois que la démarche vient de nous. Cela fait plus de trois ans que je suis le travail de Stephanie et j'ai immédiatement eu un déclic. L'humour dans ses créations, cet aspect ludique, me plaît énormément. J'y ai reconnu quelque chose de nous-mêmes, bien que nous évoluions dans un cont...

"Nous avons déjà collaboré avec Dries Van Noten et Delvaux. Mais en général, il s'agissait de demandes, raconte Katrin Wouters. C'est la première fois que la démarche vient de nous. Cela fait plus de trois ans que je suis le travail de Stephanie et j'ai immédiatement eu un déclic. L'humour dans ses créations, cet aspect ludique, me plaît énormément. J'y ai reconnu quelque chose de nous-mêmes, bien que nous évoluions dans un contexte différent. Nous sommes peut-être des créatrices de bijoux plus classiques, plus artisanales, alors que Stephanie possède davantage une formation dans le domaine de la mode." Pour cette collaboration à six mains, Stephanie D'Heygere s'est tournée vers un classique de Wouters & Hendrix, la bague à empiler Chapters, un modèle datant de 2002. Une collection capsule composée de sept pièces a ainsi vu le jour. "La créativité dont Stephanie a fait preuve est incroyable, poursuit Katrin Wouters. Elle a offert une double fonction à chaque bijou, ce qui est typique de sa démarche: une bague est aussi une boucle d'oreille, ou un bracelet." D'habitude, les marques collaborent avec des labels proposant quelque chose de complètement différent, mais cela n'a pas freiné Stephanie D'Heygere. Celle qui a déjà officié pour Y/Project, Courrèges et Jean Paul Gaultier confie: "Finalement, je suis principalement connue pour mes bijoux, c'est pourquoi j'ai pensé qu'il serait intéressant de travailler avec une autre griffe de joaillerie. Et puis, c'était agréable de plancher sur un projet purement belge. Je développe ma marque depuis Paris, mais j'ai étudié à l'Académie, tout comme Wouters & Hendrix. En plus, elles ont lancé leur studio en 1984, l'année de ma naissance." La campagne de pub est, elle aussi, 100% belge, avec des portraits de l'athlète Elodie Ouédraogo, de la musicienne Els Pynoo et du danseur et acteur Victor Polster, réalisés par la photographe Anne-Sophie Guillet. "Chacune de ces personnes nous a inspirées", conclut Stephanie D'Heygere.