Les spécialistes sont en déclin. Aujourd'hui, il faut savoir tout faire et être partout à la fois pour survivre. Les milieux créatifs sont marqués par un décloisonnement des genres et une diversification accrue dans l'offre. Les frontières sont de plus en plus floues. Tout va toujours plus vite aussi : lorsque les éditeurs de meubles sortent leurs nouveautés une fois l'an, les collections de décoration d'intérieur, elles, deviennent saisonnières.
...

Les spécialistes sont en déclin. Aujourd'hui, il faut savoir tout faire et être partout à la fois pour survivre. Les milieux créatifs sont marqués par un décloisonnement des genres et une diversification accrue dans l'offre. Les frontières sont de plus en plus floues. Tout va toujours plus vite aussi : lorsque les éditeurs de meubles sortent leurs nouveautés une fois l'an, les collections de décoration d'intérieur, elles, deviennent saisonnières. Avec leur savoir-faire et leur connaissance des tendances, les maisons de couture se sont peu à peu muées en marque de " lifestyle ". Pour les grandes griffes de mode, la diversification s'est faite progressivement ; soit, le plus fréquemment, en négociant des licences d'utilisation de leur image, soit en créant un département interne. Elles ont d'abord proposé des parfums, parfois des produits de beauté, ensuite des accessoires fashion et déco les plus divers pour offrir, aujourd'hui, tout un univers. Quelques illustres maisons ont ciblé la chambre à coucher. En Belgique, le précurseur en la matière est Olivier Strelli. Il s'est associé avec la firme belge Beka afin de concevoir une gamme complète de literie. Mais bien avant lui, c'est l'Américain Ralph Lauren qui avait été pris de passion pour nos intérieurs et plus particulièrement pour le linge de maison, suivi progressivement par Gucci, Armani, Versace, Cacharel, Sonia Rykiel ou Kenzo qui s'illustrent, aussi, dans le même créneau. Le département Ralph Lauren Home a vu le jour en 1983. Art de la table, linge de maison, papiers peints, peintures, tapis, meubles et luminaires... Au fil du temps, Ralph Lauren s'est imposé comme une marque de " lifestyle " plus encore qu'une griffe de prêt-à-porter. Le travail de création se fait entièrement en interne. Une équipe de designers installée dans les bureaux de New York planche sous la direction de Ralph Lauren himself. Vêtements, accessoires, ameublement ou tissus : il se dégage ainsi une grande homogénéité dans les différentes lignes (chacune d'elles comptant 3 à 5 collections) et ce malgré le rythme saisonnier trépidant. Trois collections " Home " ont été conçues pour ce printemps-été 2005. " Joshua Tree ", où les teintes et les matières naturelles prédominent, comprend un lit à baldaquin aux lignes sobres en pin foncé dont l'armature de la tête de lit est grossièrement tissée. Les draps frangés en peau de daim donnent un style résolument rustique qui remet l'esprit campagne (voire Far West) au goût du jour avec des couleurs comme le vert cactus, le rouge Cayenne ou la terre de Sienne. " Bel Air " magnifie, pour sa part, le contraste entre le noir et le blanc. La structure du lit en acajou de Shantung est habillée de draps aux motifs floraux en coton de satin blanc. On joue ainsi sur un style bourgeois à l'allure rétro. " Los Cabos ", enfin, favorise une atmosphère sereine et élégante. Le lit en rotin fendu naturel est recouvert de draps blancs aux matières contrastées. Les motifs sont tissés façon nid- d'abeilles. Les taies d'oreiller matelassées sont accompagnées de coussins rustiques fabriqués à la main à partir de chanvre, de raphia ou de toile de jute. Le mariage des couleurs blanches et brunes installe un doux climat entre ciel et terre. Les collections Armani Casa ont été lancées en septembre 2000. Depuis lors, les boutiques spécialisées à l'enseigne de la marque se sont multipliées (d'abord à Milan, puis à Paris, New York, Los Angeles) pour arriver aujourd'hui à quarante points de vente. C'est sans doute un désir de légèreté éthérée qui caractérise la collection 2005. Les inspirations géométriques se mélangent aux motifs Art déco avec une pointe d'ambiance de la Chine du début du xxe siècle. Les lignes droites soulignent la sobriété et l'élégance, signature d'Armani Casa. Les couleurs incluent le noir, le gris et le crème, avec des touches d'or, de platine, d'argent ou de rouge vif brillant. La première collection Gucci Home, elle, est apparue en septembre 2003. C'était Tom Ford, l'ancien directeur de création en personne, qui en avait dessiné les produits en leur imprimant un design intemporel et fonctionnel : teintes sombres et formes géométriques ultrachics. La nouvelle directrice de création, Frida Giannini, a pris, aujourd'hui, le relais. Du côté de la chambre Gucci, point de meubles, mais des textiles qui se veulent " sensuels et agréables au toucher ". Cet été, le velours enveloppe les coussins damassés et les draps sont en percale de coton égyptienne. Parallèlement à la tendance vestimentaire, le retour de la fourrure s'affiche aussi sans complexe. Le renard, par exemple, se décline en couverture ou en oreiller. Gucci a aussi opté plus particulièrement pour le noir afin d'habiller ses parures estampillées du logo GG. Chez Versace, le positionnement dans la décoration d'intérieur date de 1992, quand Gianni Versace lance sa Home Collection... avant tout pour répondre à ses propres besoins esthétiques dans l'aménagement de ses multiples propriétés. Le style Versace explose dans ses gammes " home " et se retrouve dans toutes les pièces de la maison, de la salle de bains à la chambre à coucher. Cet été, la griffe italienne nous embarque pour un voyage dans le temps. Sa dernière collection de linge de lit est animée par les multiples thèmes qui concourent à forger l'identité de Versace. Les tissus, d'une qualité absolue, sont ornés de motifs baroques, d'imprimés marins, jouant sur des contrastes de couleurs vives. Les parures de lit sont des pièces précieuses qui évoquent un merveilleux intemporel créé par un melting-pot de références : Marco Polo, le Roi-Soleil, les trésors de la mer, entre autres, et sans oublier l'emblème antique de Versace : la tête de la Méduse. Cacharel mise depuis quelques années maintenant sur la transversalité de ses produits. Prêt-à-porter, parfums, linge de maison : c'est le vrai " lifestyle " à la française. Simple et intemporel. Cette saison, cap sur la campagne. Au programme, il y a des couleurs vives avec beaucoup de bleu et des teintes pastel. Il y a aussi des carreaux Vichy et des motifs d'ondes qui portent des fleurs blanches. Et il y a encore des imprimés de fleurs multicolores baignant dans une légère teinte vert d'eau. Pour Kenzo, la collaboration, dès le milieu des années 1990, avec la maison de textile de luxe Yves Delorme a abouti à la création d'une gamme complète de linge de lit. Pour cette saison estivale, Kenzo réunit dans une belle fraîcheur les influences romantiques et tribales. Le lit s'habille de rubans multicolores, où des fleurs africaines côtoient des fleurs japonaises. Le jeu de juxtaposition de tissus découpés forme un patchwork de coloris fruités et acidulés où prédominent les couleurs rose et pollen. Les coussins, les plaids, les draps et les housses forment des parterres fleuris. " Love me baby ", " Luxure ", " Belle de nuit ", " Volage " ou " Flowerdream ", les noms annoncent déjà la couleur. Sonia Rykiel est une femme de passion : à la fois créatrice de mode, écrivain, designer et comédienne. Dans sa gamme de linge de lit, son style est parfaitement reconnaissable : le noir, les rayures, les mots imprimés et le strass... Sans oublier les couleurs flashy comme le rose, le rouge ou le violet. Du côté des matières, la créatrice privilégie soie naturelle, satin de soie et dentelle pour signer des parures pleines de volupté et de glamour. La première ligne Olivier Strelli for Beka fut lancée il y a près de sept ans. Depuis lors, elle a rencontré un large succès et certains modèles sont déjà devenus de véritables classiques. Au début, la collaboration avec Strelli ne portait que sur la conception de matelas, puis, petit à petit, le styliste en est arrivé à concevoir la structure du lit, le linge et le mobilier d'appoint. La gamme Strelli joue sur des volumes accueillants et apaisants. Les meubles se veulent simples : des cubes font office de tables de chevet, le design privilégie le confort avec des appuie-tête intégrés à la tête de lit. Le travail de la matière est précis : le feutre de laine et le satin de coton faisant ressortir un beau contraste de couleurs douces et chaudes. Cuong Nguyen