Un large ruban rayé de vert, de bleu, et d'orange traverse le potager, cheminement insolite au milieu des tomates et des choux. Mais s'agit-il bien de légumes? Des épinards, ces branches rose fluo montées en graines? Des salades, ces plantureuses excroissances violettes? Avec une saine jubilation, Delphine Barre s'est offert un luxe rare: réaliser une oeuvre d'art " in vivo " dans le jardin potager de son père, près de Cholet, en France. Cette designer de 25 ans ans est coloriste pour des bureaux de style et des sa...

Un large ruban rayé de vert, de bleu, et d'orange traverse le potager, cheminement insolite au milieu des tomates et des choux. Mais s'agit-il bien de légumes? Des épinards, ces branches rose fluo montées en graines? Des salades, ces plantureuses excroissances violettes? Avec une saine jubilation, Delphine Barre s'est offert un luxe rare: réaliser une oeuvre d'art " in vivo " dans le jardin potager de son père, près de Cholet, en France. Cette designer de 25 ans ans est coloriste pour des bureaux de style et des salons professionnels. Elle est aussi photographe et recolorise en teintes végétales ses prises de vue en noir et blanc: pistils orange sous un ciel d'orage gris bleu, feuillages vert électrique, fraises phosphorescentes dans la rosée du matin... C'est en photographiant les plantes que Delphine a eu l'idée de " peindre " le potager familial et d'enrichir le nuancier de la nature.Un tableau polychromeAprès la récolte des légumes, elle a laissé pousser et monter en graines les plantes restantes, et a passé à la couleur choux de Milan, courgettes, salades... Pour une mise en scène parfaite, Delphine Barre a également coloré les allées de béton aux teintes de l'arc-en-ciel, les arceaux de plastique en jaune poussin, et teint le tulle protégeant les plantations en rose fluo. La jeune artiste utilise des pigments naturels mêlés à du blanc d'oeuf, qu'elle applique au pinceau, d'un trait léger. Comme pour un tableau, elle réajuste l'intensité de la couleur lorsque la nuance manque de puissance. Tout un art, dont le talent éclate particulièrement dans les surprenants contrastes entre les cultures potagères " vraies " et les " coloriages " traversant l'espace: blanc bleuté des cinéraires au milieu des plants de carottes, vert des fougères à côté des branchages d'épinards roses, tuteurs de tomates noir et blanc...Une oeuvre éphémèreLe travail de Delphine Barre vise à rendre spectaculaire un modeste jardin, en "exacerbant le côté extraordinaire de végétaux ordinaires". Les plantes les plus banales deviennent fantastiques et, à travers l'aspect décoratif, prennent une dimension poétique. Une intervention qui, par le jeu du soleil et de l'eau, ne sera bientôt plus qu'un souvenir: les couleurs s'effaceront, les végétaux disparaîtront avec la saison qui passe. Cette réalisation d'art modeste, qui s'apparente au "land art" par son côté éphémère et fragile, s'inscrit pour la coloriste dans une réflexion plus globale. Quand elle part en voyage c'est afin de découvrir d'autres pigments pour enrichir son travail sur l'art végétal. Avant de redescendre dans son jardin.Brigit Bontour Photos: Christelle Le Déan