Une fois par an, la marque italienne de prêt-à-porter Max Mara met les femmes à l'honneur avec son Art Prize for Women qui, par sa collaboration avec la galerie londonienne Whitechapel, continue de promouvoir l'ar...

Une fois par an, la marque italienne de prêt-à-porter Max Mara met les femmes à l'honneur avec son Art Prize for Women qui, par sa collaboration avec la galerie londonienne Whitechapel, continue de promouvoir l'art féminin. Cette année, c'est la photographe et écrivaine Helen Cammock qui a reçu le prix. Son titre lui donne accès à un séjour de six mois en Italie durant lesquels elle étudiera l'architecture, l'histoire de la musique ou encore la littérature. Ses inspirations, elles les tirent de l'intérêt qu'elle porte à raconter des histoires. Le projet qui a séduit le jury : une oeuvre qui aborde le sentiment de perte et de deuil. Un moyen de se focaliser sur la manière dont cette émotion est exprimée dans la culture et la société italiennes. Par ce travail, elle espère rassembler divers morceaux de vies avec lesquels elle constituera, par juxtaposition ou collage, un patchwork de complaintes propres à notre époque. Le résultat de cette immersion, au coeur de la richesse méditerranéenne, sera présenté à l'occasion d'une exposition à Londres, en 2019.