Trop vieux, trop italien, trop masculin. Après vingt-deux ans, Giovane ne se reconnaissait plus d...

Trop vieux, trop italien, trop masculin. Après vingt-deux ans, Giovane ne se reconnaissait plus dans son nom et a décidé de s'en séparer. Accompagnant sa collection printemps-été 20, le label belge se présente désormais sous le patronyme Her. " Des vêtements élégants, sans chichis, pour les femmes qui allient carrière, ménage et vie sociale ", peut-on lire sur le faire-part de (re)naissance. Une nouvelle appellation qui devrait mieux s'intégrer dans le marché international.