Depuis plus de vingt ans, le site de Libramont du groupe L'Oréal, qui fabrique des colorations pour cheveux, multiplie les initiatives pour répondre à une question complexe : comment produire plus en minimisant son impac...

Depuis plus de vingt ans, le site de Libramont du groupe L'Oréal, qui fabrique des colorations pour cheveux, multiplie les initiatives pour répondre à une question complexe : comment produire plus en minimisant son impact sur l'environnement. Grâce à la mise en place, en 2009, d'une unité de biométhanisation, l'usine est devenue la première du groupe à être 100 % verte. Cette technologie permet non seulement de produire l'électricité et la chaleur (chauffage et vapeur) dont l'installation a besoin, mais aussi de dégager des excédents d'électricité verte, directement injectés sur le réseau public pour subvenir aux besoins d'environ 5 500 ménages. Cette technologie a ainsi mené à la diminution des émissions de CO2 du site de 180 % en valeur absolue par rapport à 2005. D'autres initiatives ont conduit à réduire la consommation d'eau de 52,6 % par produit fini entre 2005 et 2015. Tous les déchets sont aussi triés, recyclés ou encore valorisés énergétiquement, ce qui a permis à l'usine de Libramont d'atteindre l'objectif de " zéro déchet industriel en décharge " depuis plus de quinze ans.