Uèrmi. Derrière ce nom étrange qui se prononce " wear me ", comme " porte moi " en anglais, se cache une collection de cinq parfums inspirés par la sensualité des tissus en contact direct avec la peau. Ici, le jeans se fait tubéreuse, le velours parle de vétiver, la soie a la fraîcheur de la figue et des agrumes pétillants tandis que le daim a des accents de safran et de prune et que le cachemire se dérobe dans un voile mystérieux d'osmanthus, d'encens et d'a...

Uèrmi. Derrière ce nom étrange qui se prononce " wear me ", comme " porte moi " en anglais, se cache une collection de cinq parfums inspirés par la sensualité des tissus en contact direct avec la peau. Ici, le jeans se fait tubéreuse, le velours parle de vétiver, la soie a la fraîcheur de la figue et des agrumes pétillants tandis que le daim a des accents de safran et de prune et que le cachemire se dérobe dans un voile mystérieux d'osmanthus, d'encens et d'ambre gris. Eau de parfum Uèrmi, 115 euros les 75 ml (en exclusivité chez Cachemire Coton Soie, à Bruxelles). Pozzo di Borgo. Valentine Pozzo di Borgo, jeune créatrice de la marque éponyme, avait déjà lancé la maison Quintessence avec sa mère (famille Givaudan). Cette fois, elle s'est inspirée de son entourage pour créer des fragrances ayant comme nom la date de naissance de l'un de ses proches. Son sillage à elle, 23 janvier 1984, oppose la fraîcheur de la figue à des muscs baumés et cuirés. Eau de parfum Pozzo di Borgo, 125 euros les 100 ml (en vente chez Kroonen & Brown et Parfum d'Ambre, à Bruxelles). Brecourt. Sous-titrés Les contextuels, les parfums d'Emilie Bouge mettent en bouteille des lieux, des moments ou des attitudes permettant de souligner la personnalité de ceux qui pourraient s'y reconnaître. On imagine qui pourrait se laisser tenter par Mauvais Garçon (cannelle, basilic, lavande), L'Amoureuse (agrumes, violette, pêche), Contre-Pouvoir (agrumes, cardamome, bois de réglisse, tabac) ou Avenue Montaigne (freesia, tubéreuse, patchouli). Eau de parfum Brecourt, à partir de 79 euros les 50 ml (en vente chez Kroonen & Brown et Parfum d'Ambre, à Bruxelles, à partir de mai). Parfumerie Générale. Créateur de cette maison de parfums dont il partage les initiales, le parfumeur et chimiste Pierre Guillaume a toujours mis un point d'honneur à élargir son " orgue " d'ingrédients hétéroclites obtenus notamment grâce à la mise au point de techniques d'affinage qui lui permettent de patiner ses composants pour leur donner encore plus de profondeur. On retrouve ici des parfums " signés " construits autour de notes " bavardes ", aussi changeantes que complexes, qui s'expriment magnifiquement sur la peau. Eau de parfum Parfumerie Générale, 90 euros les 50 ml (en vente chez Senteurs d'Ailleurs, à Bruxelles). PAR ISABELLE WILLOT