La crème amincissante, est-ce que ça marche ? " Oui, mais comme pour tout traitement, il faut suivre la prescription et la mettre quotidiennement en oeuvre puisque la cellulite n'a rien de saisonnier, répond Aurélie Guyoux, directrice scientifique d'ETAT PUR. Un amincissant doit être appliqué deux fois par jour, matin et soir, toute l'année. Pour qu'il soit efficace, il faut qu'il contienne de la caféine, le meilleur ingrédient anti-cellulite avec une action ciblée anti-graisse, concentrée à sa dose efficace : 5 %. En-dessous de ce pourcentage, elle n'est pas vraiment performante et au-dessus, la peau commence à saturer. Pour qu'elle pénètre dans l'épiderme et qu'elle agisse là où celui-ci en a vr...

La crème amincissante, est-ce que ça marche ? " Oui, mais comme pour tout traitement, il faut suivre la prescription et la mettre quotidiennement en oeuvre puisque la cellulite n'a rien de saisonnier, répond Aurélie Guyoux, directrice scientifique d'ETAT PUR. Un amincissant doit être appliqué deux fois par jour, matin et soir, toute l'année. Pour qu'il soit efficace, il faut qu'il contienne de la caféine, le meilleur ingrédient anti-cellulite avec une action ciblée anti-graisse, concentrée à sa dose efficace : 5 %. En-dessous de ce pourcentage, elle n'est pas vraiment performante et au-dessus, la peau commence à saturer. Pour qu'elle pénètre dans l'épiderme et qu'elle agisse là où celui-ci en a vraiment besoin, la caféine - il en existe plusieurs déclinaisons - doit se présenter soit sous forme de molécule de synthèse soit sous forme d'extrait végétal. " Un peu, beaucoup, énormément... Pourquoi ne sommes-nous pas tous égaux face aux capitons et, donc, au stockage des graisses ? Parce que l'accumulation est le résultat de nombreux facteurs génétiques et environnementaux. Un ou plusieurs gènes influenceraient la masse corporelle ainsi que les masses de graisses fémorales (cuisses-hanches) ou abdominales. Il ne faut pas oublier non plus que l'aptitude à emmagasiner les graisses fémorales est un caractère sexuel féminin : elle sert à préparer les grossesses et à assurer la sécurité nutritionnelle des enfants. On n'a donc pas le choix et il faut accepter quelques rondeurs dans cette zone anatomique. Il est aussi bon de savoir qu'il n'y a pas un seul type de cellulite, mais plusieurs. " La forme adipeuse est la plus courante, explique Aurélie Guyoux. Souple et indolore au pincement, elle est localisée sur les hanches et sur les fesses. Dans ce cas, un traitement à la caféine est souverain. On obtient de très bons résultats mais pas avant quinze jours. Fibreuse ou incrustée, elle est plus dure au toucher et peut être douloureuse, notamment chez les femmes qui l'ont négligée par manque d'entretien. Souvent, la sédentarité y joue un rôle important. Les adipocytes grossissent, la peau épouse ces " ballons " dans les couches profondes en compressant les fibres de collagène. C'est un cercle vicieux sur lequel il est plus difficile d'intervenir. Quant à la cellulite aqueuse, liée au problème d'infiltration et de rétention d'eau, elle touche environ un tiers des femmes. Elle est présente un peu partout, aussi sur les mollets et les bras, et s'accompagne du phénomène des jambes lourdes. La bonne solution consiste à dormir avec des jambes surélevées et recourir aux actifs qui ciblent la circulation, notamment l'escine (extrait de marron d'Inde). Se masser en appliquant sa crème ? " Oui, le massage peut aider, mais il n'est pas nécessaire, conclut Aurélie Guyoux. Le palper-rouler est le plus efficace car il casse la graisse et draine les tissus. Du coup, on améliore la circulation et l'évacuation des lipides et on lisse la peau. Pour mettre toutes les chances de son côté, il faut traiter en parallèle tous les facteurs pour que la cellulite ne se réinstalle pas. Une activité physique minimale est indispensable. Le vélo, la course à pied et la natation sont les meilleures disciplines car elles aident à brûler les graisses et raffermissent la silhouette. Sans oublier les exercices classiques ciblés " abdos-fessiers ", ainsi que le trampoline, la descente à pied des escaliers et, surtout, la corde à sauter. Il faut renforcer les muscles sans augmenter leur volume. " ?PAR BARBARA WITKOWSKA