LE QUARTIER DES MUSÉES

Voici sans aucun doute le nouveau centre de gravité de Vienne : près de 60 000 m2 d'espace d'exposition pour 20 institutions différentes. Parmi celles-ci, le Zoom Kindermuseum (1.) exclusivement réservé aux enfants, comme son nom l'indique, et conçu essentiellement autour du concept de l'exploration sensorielle et de la psychomotricité. Les petits de 8 mois à 3 ans y découvrent un océan et un gros bateau imaginaires au sein desquels sont disposés des tapis garnis d'une foule d'objets de différentes matières qu'ils peuvent manipuler afin de développer leurs sens. Passerelles, couloirs, cachettes et recoins sont sécurisés afin que les mômes puissent s'ébattre librement en empruntant ici un toboggan, là une capsule sous-marine dotée de multiples boutons poussoirs. Pour les 6 à 12 ans, place au workshop où, équipés d'un gilet de chantier, ils apprennent à construire murs et igloos avec du matériel de récupération. Plutôt artiste ? Alors, rendez-vous dans le studio voisin où les mômes sont invités à réaliser un petit film sur Vienne. Pendant ce temps, les parents s'offriront la visite d'une expo au musée d'Art moderne (appelé aussi le MUMOK) ou à la halle d'art (Kunsthalle).
...

Voici sans aucun doute le nouveau centre de gravité de Vienne : près de 60 000 m2 d'espace d'exposition pour 20 institutions différentes. Parmi celles-ci, le Zoom Kindermuseum (1.) exclusivement réservé aux enfants, comme son nom l'indique, et conçu essentiellement autour du concept de l'exploration sensorielle et de la psychomotricité. Les petits de 8 mois à 3 ans y découvrent un océan et un gros bateau imaginaires au sein desquels sont disposés des tapis garnis d'une foule d'objets de différentes matières qu'ils peuvent manipuler afin de développer leurs sens. Passerelles, couloirs, cachettes et recoins sont sécurisés afin que les mômes puissent s'ébattre librement en empruntant ici un toboggan, là une capsule sous-marine dotée de multiples boutons poussoirs. Pour les 6 à 12 ans, place au workshop où, équipés d'un gilet de chantier, ils apprennent à construire murs et igloos avec du matériel de récupération. Plutôt artiste ? Alors, rendez-vous dans le studio voisin où les mômes sont invités à réaliser un petit film sur Vienne. Pendant ce temps, les parents s'offriront la visite d'une expo au musée d'Art moderne (appelé aussi le MUMOK) ou à la halle d'art (Kunsthalle). Zoom Kindermuseum, Museum Quartier, 1, Museumsplatz, www.kindermuseum.at. Fermé le lundi. Prix d'entrée : 4 euros pour le Zoom Ocean et de 6 à 28 euros pour les autres activités. Pour tout renseignement sur le quartier des musées : www.mqw.at Pour alléger son budget, rien ne vaut la location d'un appartement. Situé à quelques minutes du centre de Vienne et du canal du Danube, l'Urania (2.) peut héberger quatre personnes avec chambres séparées pour les adultes et les enfants, deux télévisions et kitchenette. De quoi se concocter ses propres repas et vivre à l'heure viennoise à prix doux. Location d'appartements à Vienne et dans d'autres villes d'Europe ou dans le reste de l'Autriche sur www.belvilla.be. À partir de 643 euros pour une demi-semaine. Tél. : 03 275 05 05. Les espaces verts occupent la moitié de la superficie urbaine viennoise, soit 10 000 hectares, avec de nombreux parcs où les familles adorent se balader et se défouler (3.). En tête de liste : l'île du Danube (Donauinsel), une longue et étroite île artificielle dédiée aux mordus du plein air et de la détente. Insolite également, la capitale autrichienne compte 700 hectares de vignes dont l'on tire un petit blanc tout à fait honorable. De plus, 35 % de l'ensemble des déplacements sont effectués en transports publics, ce qui est un taux record à l'échelle européenne. La raison : la multiplicité des lignes de bus, de trams et bientôt 5 lignes de métro (fin des travaux en 2013). Et pour le côté écolo, les boutiques d'alimentation, mais aussi de vêtements bio se multiplient comme le concept store ebenBerg. www.donauauen.at, www.ebenberg.at Outre le Tiergarten, ne manquez pas la visite de Schönbrunn, le Versailles autrichien où fut si malheureuse la belle impératrice Sissi. Les adultes ne pourront qu'être fascinés par la décoration rococo et exotico-tropicale du palais. Pendant que les parents arpentent les salons agrémentés par une profusion de soieries, de meubles en bois de rose et de palissandre incrustés de nacre, les bambins de 6 à 11 ans fonceront au Kindermuseum (4.) pour jouer aux petits nobles, en enfilant robes à crinolines et costumes baroques tels que les portaient les enfants du XIXe siècle. Une bien amusante façon de revivre cette époque au travers de récits (uniquement en allemand et anglais), images et même odeurs de plats cuisinés. Kindermuseum Schloss Schönbrunn Experience, www.kaiserkinder.at et www.hofburg-wien.at À Vienne, les moins de 19 ans entrent gratuitement dans une multitude de lieux culturels, parmi lesquels l'Albertina, les Belvédères supérieur et inférieur, la Collection de voitures historiques, le Narrenturm, le musée d'Art moderne, le MUMOK, le MAK, etc. Et quand ce n'est pas gratuit, on pense à eux en mettant sur pied une programmation spécialement adaptée. Ainsi, par exemple, l'étonnante Kunst Haus (5.), conçue par l'artiste Friedensreich Hundertwasser, propose des visites guidées kids only. À l'entrée, ces derniers reçoivent une pochette comprenant le matériel leur permettant de dessiner leur propre maison des arts. À voir cette année : l'exposition photos Dogs Are Human, Too d'Elliott Erwitt. Kunst Haus, 13, Untere Weissgerberstrasse, www.kunsthauswien.com Prix adulte : 9 euros et 4,50 euros pour les 11 à 18 ans. Vos ados renâclent à partir encore avec vous ? Passez un deal avec eux : ils peuvent emmener leur amoureux(se), mais pas question de rater l'exposition Gustav Klimt, artiste mis à l'honneur à Vienne en cette année anniversaire (les 150 ans de sa naissance). Le palais du Belvédère (7.), l'un des plus majestueux édifices baroques de la ville, possède la plus grande collection de toiles du peintre symboliste. En ce moment, il propose un regard croisé avec Josef Hoffmann, son alter ego en architecture. Et si cela ne les séduit toujours pas, vous pouvez les attirer avec une belle surprise. Sur réservation, ils ont droit à une séance privée où, seuls au monde, ils pourront contempler le célèbre Baiser de Klimt (6.). La classe, non ? Belvedere, 27, Prinz Eugen-Strasse, www.belvedere.at et www.klimt2012.info Envie d'éviter les lieux touristiques, surtout en tribu ? Voici l'adresse qui devrait réconcilier tout le monde : ODC (8.). On opte, au choix, pour la longue table où l'on peut aligner sans se serrer sa progéniture, les poufs ou les méridiennes contemporaines. Revêtu entièrement de blanc, cet établissement à la décoration épurée comblera les gourmands : les petits gâteaux sont exquis. Au comptoir, le café ne coûte qu'un euro et le lunch du marché est un vrai délice. Coup de c£ur pour cet endroit ! ODC - Orlando di Castello, 1, Freyung, www.orlandodicastello.com Les Viennois détestent tout simplement l'architecture de l'aquarium- vivarium Haus des Meeres (9.). Le bâtiment - qui abrite plus de 10 000 animaux - est si incongru, qu'il vaut toutefois le déplacement. Imaginez un millefeuille en béton de plusieurs étages, au sein duquel sont dispersés une série d'aquariums, dont un énorme réservé aux requins. Les gosses adorent courir d'un étage à l'autre pour observer les tortues géantes ou les vivariums remplis de reptiles. À retenir : tous les mercredis à 14 heures, on peut caresser certains serpents et à 15 heures assister au repas des requins et des piranhas ! Haus des Meeres Vivarium, 1, Fritz- Grünbaumplatz, www.haus-des-meeres.at Prix : 13,50 euros par adulte, 6,20 euros par enfant et 4,20 euros pour les moins de 5 ans. Si la culture classique n'enthousiasme décidément pas vos ados, parlez-leur de la scène musicale (10.), histoire de tester le fameux " son de Vienne " rendu célèbre par Kruder & Dorfmeister. Rendez-vous au Flex, au WUK, au Passage ou dans les boîtes, comme le Camera Club, The Loft, l'Elektro Gönner ou l'OST Klub. On ne ratera pas non plus l'Arena, centre de communication culturel alternatif à la programmation éclectique et, version outdoor, les berges du canal du Danube qui, durant l'été, accueillent un festival du film de la Rathausplatz qui passe de la musique classique sur grand écran ! Strandbar Herrmann et Badeschiff, das Motto am Fluss, Summerstage et Tel Aviv beach, sont quelques-uns des autres incontournables... www.arena.co.at ; www.flex.at ; www.strandbarherrmann.at Vienne possède le plus vieux zoo au monde. Construit en 1752 à la demande de François 1er de Habsbourg-Lorraine, le mari de Marie-Thérèse d'Autriche, le Tiergarten (11.) situé dans le parc du château de Schönbrunn, à l'ouest du centre-ville, n'a cessé d'évoluer. En 2010, il a reçu le prix du meilleur zoo européen. On peut y voir des pandas et notamment Fu Hu, le premier d'entre eux à avoir été conçu en captivité. À ne pas manquer : les tamanoirs pourléchant une termitière artificielle, un polarium où s'ébattent des pingouins, et l'orangerie, où quatre orangs-outans voltigent au-dessus de vos têtes. Sur la passerelle aérienne, on jouit d'une belle vue sur le château et sur Vienne. n Zoo (Tiergarten Schönbrunn), 13b, Maxingstrasse, www.zoovienna.at Prix : 14 euros pour les adultes, 6 euros pour les enfants et gratuit pour les moins de 6 ans.