Ce trentenaire québécois chargé de projet en environnement anime le site voyageenfamille.com, une plate-forme de conseils destinée aux parents voyageurs. Avec son épouse, Véronique, et leurs deux enfants, Camille et Alexandre, aujourd'hui âgés de 4 et 7 ans, il s'est déjà aventuré au Guatemala, aux États-Unis et en Indonésie. Cet été, la petite famille projette de se rendre trois semaines en Colombie... Une autre idée des vacances.
...

Ce trentenaire québécois chargé de projet en environnement anime le site voyageenfamille.com, une plate-forme de conseils destinée aux parents voyageurs. Avec son épouse, Véronique, et leurs deux enfants, Camille et Alexandre, aujourd'hui âgés de 4 et 7 ans, il s'est déjà aventuré au Guatemala, aux États-Unis et en Indonésie. Cet été, la petite famille projette de se rendre trois semaines en Colombie... Une autre idée des vacances. Simplement de se faire confiance et surtout de faire confiance à leurs enfants. Leur capacité d'adaptation est impressionnante. Pour un premier voyage, il est préférable de prévoir un itinéraire flexible et pas trop surchargé. Les objectifs doivent être raisonnables afin d'éviter les frustrations. Voyager avec ses enfants est une expérience formidable. Dans notre cas, l'organisation du premier voyage a été très longue, du choix de la destination à la liste du matériel à emporter. Depuis, nous nous sommes créé des outils d'organisation qui nous simplifient grandement la tâche. Cet été, nous partons en Colombie et suivons toujours la même démarche. Nous débutons généralement de 6 à 8 mois avant la date de départ. Cette semaine, par exemple, j'ai rendez-vous dans une clinique pour régler les aspects santé. Nous achetons alors les billets d'avion. Ensuite, il reste à lire le Lonely Planet pour tracer des itinéraires potentiels. Nous ne réservons jamais les hôtels d'avance, à l'exception des deux premières nuits afin de simplifier l'arrivée. Si l'objectif est de " cocher " le maximum d'endroits visités en un minimum de temps, voyager avec des enfants sera très frustrant. Par contre, si l'idée est de passer du bon temps en famille et de découvrir le pays à travers les yeux de vos petits, alors le voyage prend un tout autre sens. Au Guatemala, je pense que nous avons fait beaucoup plus de choses que la majorité des voyageurs qui s'y rendent. Par contre, nous n'avons pas assisté au lever du soleil au sommet d'une pyramide de Tikal et nous n'avons pas exploré ce parc pendant 8 heures, 3 étaient suffisantes pour des enfants de 2 et 5 ans. Nous n'avons pas non plus escaladé de volcans. Par contre, nous avons exploré plusieurs villages en nous laissant guider par notre fils et croyez-moi très peu de voyageurs ont emprunté les " chemins secrets " que nous avons découverts... Évidemment, ils aiment le voyage et l'idée de prendre une nouvelle fois l'avion cet été les excite beaucoup. Cela dit, je suis conscient qu'il ne faut pas oublier que ce sont des enfants et qu'ils seraient tout aussi heureux dans un parc au coin de la rue qu'à l'autre bout du monde, tant qu'ils sont avec leurs parents. PROPOS RECUEILLIS PAR BAUDOUIN GALLER