C'est bien connu, la sphère fashion puise son inspiration dans le monde qui l'entoure, en ce compris les nouveautés cinématographiques et télévisuelles. La série de science-fiction The Expanse, diffusée sur Netflix, en est une illustration. " En termes stylistiques, on retrouve des allusions à ce divertissement sur les podiums, aujourd'hui ", analyse Elena Van Ginderdeuren, spécialiste en tendances et images pour le bureau Promost...

C'est bien connu, la sphère fashion puise son inspiration dans le monde qui l'entoure, en ce compris les nouveautés cinématographiques et télévisuelles. La série de science-fiction The Expanse, diffusée sur Netflix, en est une illustration. " En termes stylistiques, on retrouve des allusions à ce divertissement sur les podiums, aujourd'hui ", analyse Elena Van Ginderdeuren, spécialiste en tendances et images pour le bureau Promostyl. Dans ce space-opera se déroulant 200 ans dans le futur - époque où le système solaire a été totalement colonisé - les combinaisons et tee-shirts à patchs sont légion... comme dans les collections, actuellement. Il y a Star Wars aussi, dont l'épisode viii est annoncé pour le 13 décembre prochain. Ou encore Avengers, avec ses super-héros aux couleurs british, dixit l'experte mode, et dont les suites sont programmées pour mai 2018 et 2019. Et bien évidemment Star Trek, dont la nouvelle série Discovery est diffusée depuis le 24 septembre dernier. " C'est notre idée du futur, telle que nous l'avions dans les eighties, poursuit la Belge. On en retrouve les codes, avec des looks qui ressemblent aux tenues de ski des années 50 et 80. " Un esprit repéré du côté des défilés d'Isabel Marant et Lacoste, pour le printemps-été 2018 d'ailleurs. De manière plus générale, Elena Van Ginderdeuren remarque pas mal de blazers et de pièces aux découpes anguleuses, références aux conquérants qui veulent montrer leur puissance. Idem pour les cuissardes qui siéent aux pieds des amazones. Et les teintes argentées ne sont pas oubliées, que du contraire, vu le nombre de marques qui surfent sur la tendance métallisée, à la façon d'Olivier Theyskens et Saint Laurent. " L'aspect écologique, les pollutions que nous avons engendrées, motivent aussi cette envie de partir à l'assaut d'autres cieux. Dans les collections, cela se traduit également par des imprimés floraux organiques et des gimmicks puisés auprès des peuples nomades : coupes asymétriques, superpositions, vêtements confortables... On voyage en emportant tout sur notre dos ", repère la trendsetteuse, qui annonce déjà que ces tendances ne sont que les prémices de l'été 2018.