Soutenir la création, c'est dans l'ADN du Vif Weekend. Cette année encore, nous mettons les talents de demain à l'honneur dans nos pages et sur le podium avec notre Weekend Fashion Award. La douxième édition débute ici, avec la présentation des quatre candidats sélectionnés dans les écoles de mode belges les plus réputées : l'Académie royale des beaux-arts d'Anvers et La Cambre mode(s). Le vendredi 21 octobre prochain, devant un jury de pros, ils expliqueront leur collection de ...

Soutenir la création, c'est dans l'ADN du Vif Weekend. Cette année encore, nous mettons les talents de demain à l'honneur dans nos pages et sur le podium avec notre Weekend Fashion Award. La douxième édition débute ici, avec la présentation des quatre candidats sélectionnés dans les écoles de mode belges les plus réputées : l'Académie royale des beaux-arts d'Anvers et La Cambre mode(s). Le vendredi 21 octobre prochain, devant un jury de pros, ils expliqueront leur collection de fin d'études, leurs inspirations, leur cheminement. Puis, ils défileront devant le public, au Crown Plaza, à Bruxelles. A la fin du show, celui des quatre qui aura séduit le jury et nos lecteurs, appelés à voter au préalable pour leur candidat préféré (*), se verra décerner le Weekend Fashion Award 2016, avec, à la clé, un shooting dans Le Vif Weekend et Knack Weekend. Soit une visibilité auprès de près de 600 000 Belges... Qu'ils aient été formés dans notre petit pays ne doit rien au hasard, la réputation de nos écoles n'est plus à faire. Depuis le début des années 80, l'Académie peut se targuer d'avoir fait grandir Dries Van Noten, Walter Van Beirendonck, Ann Demeulemeester, Dirk Bikkembergs ou Martin Margiela, suivis par A.F. Vandevorst, Bruno Pieters, Christian Wijnants, Peter Pilotto ou Demna Gvasalia. Quant à La Cambre, elle compte dans son palmarès Olivier Theyskens, Cédric Charlier, Emilie Duval, Julien Dossena chez Paco Rabanne ou Anthony Vaccarello aujourd'hui chez Saint Laurent. Ce Weekend Fashion Award s'inscrit dans le cadre de l'International Fashion Film Festival Brussels, une première. A l'instar de Berlin, Buenos Aires, Chicago, Istanbul, Madrid, New York ou Sydney, la capitale a enfin un festival qui mettra le cinéma fashion en lumière. Sa fondatrice, Melani Jaftha-Delreux ne comprenait pas pourquoi cela n'existait pas à Bruxelles et trouvait dommage que l'on " connaisse les créateurs belges à l'étranger mais pas ici ". Elle a donc mis sur pied cette compétition de tout ce qui, en 24 images/seconde, évoque la mode - avec trois catégories, la next generation ou les nouveaux réalisateurs, les pros et les maisons elles-mêmes. Plus une titrée Best Belgian Fashion Film. L'engouement est à la hauteur du défi, les organisateurs ont reçu plus de 1 000 films de 57 pays, le dernier étant originaire d'Iran. Preuve que la création est un sujet qui compte. PAR WIM DENOLF ET ANNE-FRANÇOISE MOYSON