Les prix Europa Nostra sont depuis plusieurs années financés et organisés par la Commission européenne via le programme Europe Créative, et par l'organisation de défense du patrimoine Europa Nostra, qui rassemble des ONG et citoyens. Il y a en tout 24 lauréats cette année, de 18 pays européens. Des Grands Prix et un prix du public doivent encore être décernés, les citoyens intéressés sont d'ailleurs invités à voter en ligne pour leurs projets préférés. Il n'est pas seulement question d'architecture, mais aussi de folklore et traditions, par exemple. A Bruxelles, la "Gare Maritime" est l'ancienne gare de marchandises de Tour & Taxis,.

Elle a été construite en 1907 sous la forme d'une énorme halle à la structure métallique. Elle a été restaurée à partir de 2016, et transformée sous la houlette de différents bureaux d'architectes (les Néerlandais Neutelings Riedijk, Bruxellois Jan de Moffarts et Anversois Bureau Bouwtechniek) financés par le groupe immobilier Extensa, pour devenir une sorte de "ville couverte" avec des espaces de travail, des commerces, de l'horeca, etc.

Le bâtiment a été rendu neutre en énergie, et les espaces construits privilégient le bois, tandis que 3.000 m² de jardin intérieur ont été prévus. Le jury a souligné "la qualité élevée de la nouvelle architecture ajoutée, aussi bien dans le design que les matériaux". "Les éléments ajoutés sont réversibles et se distinguent aisément de l'original. Les matériaux utilisés sont durables et à faible empreinte carbone", commente le jury dans un communiqué d'Europa Nostra.

La Gare Maritime a aussi été préséléctionnée pour les Mies van der Rohe Awards 2022.

Parmi les 24 lauréats, "des ambassadeurs de la beauté du patrimoine en Europe" selon la commissaire à l'innovation, à la recherche, à la culture, à l'éducation et à la jeunesse Mariya Gabriel, il y a aussi deux projets liés aux Pays-Bas. L'un d'entre eux est l'installation d'une exposition sur les traditions des religions chrétienne et musulmane dans l'église de Garmerwolde, destinée principalement aux enfants. Plusieurs projets espagnols ont aussi été récompensés, dont la rénovation du château d'eau de Besos, à Barcelone, ancien site industriel qui accueille désormais un centre culturel.

Les prix Europa Nostra sont depuis plusieurs années financés et organisés par la Commission européenne via le programme Europe Créative, et par l'organisation de défense du patrimoine Europa Nostra, qui rassemble des ONG et citoyens. Il y a en tout 24 lauréats cette année, de 18 pays européens. Des Grands Prix et un prix du public doivent encore être décernés, les citoyens intéressés sont d'ailleurs invités à voter en ligne pour leurs projets préférés. Il n'est pas seulement question d'architecture, mais aussi de folklore et traditions, par exemple. A Bruxelles, la "Gare Maritime" est l'ancienne gare de marchandises de Tour & Taxis,. Elle a été construite en 1907 sous la forme d'une énorme halle à la structure métallique. Elle a été restaurée à partir de 2016, et transformée sous la houlette de différents bureaux d'architectes (les Néerlandais Neutelings Riedijk, Bruxellois Jan de Moffarts et Anversois Bureau Bouwtechniek) financés par le groupe immobilier Extensa, pour devenir une sorte de "ville couverte" avec des espaces de travail, des commerces, de l'horeca, etc. Le bâtiment a été rendu neutre en énergie, et les espaces construits privilégient le bois, tandis que 3.000 m² de jardin intérieur ont été prévus. Le jury a souligné "la qualité élevée de la nouvelle architecture ajoutée, aussi bien dans le design que les matériaux". "Les éléments ajoutés sont réversibles et se distinguent aisément de l'original. Les matériaux utilisés sont durables et à faible empreinte carbone", commente le jury dans un communiqué d'Europa Nostra. La Gare Maritime a aussi été préséléctionnée pour les Mies van der Rohe Awards 2022. Parmi les 24 lauréats, "des ambassadeurs de la beauté du patrimoine en Europe" selon la commissaire à l'innovation, à la recherche, à la culture, à l'éducation et à la jeunesse Mariya Gabriel, il y a aussi deux projets liés aux Pays-Bas. L'un d'entre eux est l'installation d'une exposition sur les traditions des religions chrétienne et musulmane dans l'église de Garmerwolde, destinée principalement aux enfants. Plusieurs projets espagnols ont aussi été récompensés, dont la rénovation du château d'eau de Besos, à Barcelone, ancien site industriel qui accueille désormais un centre culturel.