Construit sur l'île de Saadiyat, le bâtiment futuriste du Louvre baignera en partie dans les eaux du Golfe, comme l'a prévu l'architecte français Jean Nouvel.

Le processus de retrait des murs temporaires de protection maritime, installés durant la phase principale de construction, "a commencé", a indiqué la Compagnie du développement du tourisme et de l'investissement d'Abou Dhabi (TDIC) en charge des travaux. "Ce processus sensible est le résultat de longs mois de planification et de préparation pour s'assurer que l'afflux d'eau de mer se déroule de manière contrôlée autour et dans des endroits stratégiques du musée", a expliqué Ali Majed Al Mansoori, le président du conseil de la TDIC.

Construit sur l'île de Saadiyat, le bâtiment futuriste du Louvre baignera en partie dans les eaux du Golfe, comme l'a prévu l'architecte français Jean Nouvel.Le processus de retrait des murs temporaires de protection maritime, installés durant la phase principale de construction, "a commencé", a indiqué la Compagnie du développement du tourisme et de l'investissement d'Abou Dhabi (TDIC) en charge des travaux. "Ce processus sensible est le résultat de longs mois de planification et de préparation pour s'assurer que l'afflux d'eau de mer se déroule de manière contrôlée autour et dans des endroits stratégiques du musée", a expliqué Ali Majed Al Mansoori, le président du conseil de la TDIC.