Certains endroits se prêtent mieux que d'autres à l'enluminure de l'artisanat et de l'intelligence de la main. Prenez Venise, l'île de San Giorgio Maggiore, sa Fondation Giorgio Cini. C'est là, dans cet ancien monastère bénédictin du xve siècle, que s'installe Homo Faber, Crafting a more human future. D...

Certains endroits se prêtent mieux que d'autres à l'enluminure de l'artisanat et de l'intelligence de la main. Prenez Venise, l'île de San Giorgio Maggiore, sa Fondation Giorgio Cini. C'est là, dans cet ancien monastère bénédictin du xve siècle, que s'installe Homo Faber, Crafting a more human future. Du 14 au 30 septembre prochain, sur 4000 m2, l'excellence se partagera dans cette exposition voulue par la Fondation Michelangelo, laquelle " soutient les hommes et les femmes qui se consacrent à des métiers de savoir-faire " et " valorise les valeurs culturelles essentielles à leur travail ". Parmi les invités, Lesage, qui s'apprête donc à quitter les bords du canal de l'Ourcq, à Paris, pour ceux de la lagune. La vénérable maison de broderies y montrera l'étendue de sa virtuosité, avec échantillons à l'aiguille ou au crochet de Lunéville, archives, photographies des coulisses des ateliers et silhouettes dessinées par Karl Lagerfeld pour Chanel et sa haute couture - entre les protagonistes de cette dream team, c'est plus qu'une histoire d'amour. Et pour passer de l'émerveillement intellectuel à la créativité personnelle, en un atelier de broderie participatif, sous le regard bienveillant des brodeuses Lesage, chacun pourra y aller de sa fleur, paillette, perle ou tube à entrelacer sur une toile immense représentant un plan de La Sérénissime vue du ciel. Expérience ultime. A-F.M