Le retour de la perle

Le retour de la perle
Chez Simone Rocha, pour l'été 2014 © Imaxtree

Il y a peu, elles sentaient encore la naphtaline et symbolisaient, malgré elles mais à merveille, une certaine bourgeoisie. Et puis sans prévenir, en douceur, les perles ont fait leur come-back. On les a vues se décoincer, prendre du volume, s'afficher sur les catwalks, au bras, au cou, au doigt, aux oreilles et même en sac, puis, par contagion, se porter dans la rue, à tout âge et tous genres confondus, sans plus rien avoir à voir avec les trois rangs de mamie emperlousée.

On ne sait trop qui les a remises au goût du jour, mais elles sont là, et bien là. De la haute couture au prêt-à-porter en passant par la joaillerie jusqu'aux bijoux fantaisie. De Jean Paul Gaultier à Simone Rocha, de Dior à Armani qui la sème même sur ses accessoires de la saison. Elles sont donc revenues sur le devant de la scène, au top des accessoires, démémérisées, vraies ou fausses.

>>> Retrouvez l'intégralité de cet article dans Le Vif Weekend de ce 5 décembre 2014.

© SDP

Réinvention du collier classique par le joaillier De Greef.

© Lipnitzki / Roger-Viollet

Gabrielle Chanel, l'avant-gardiste mêle les vraies perles et les fausses.

© Nils Hermann Cartier

La perle royale, présentée par Cartier à la Biennale de Paris, "coeur rayonnant" d'une parure à transformations.

© Nils Hermann Cartier

© Getty Images

En Asie, comme ici à Pékin, dans les foires internationales, il faut pouvoir s?parer le bon grain de l'ivraie vu la profusion de marchandises.

© SDP

Une simple idée, une double perle, un coup de génie "tribal" signé Dior.

© Imaxtree

Chez Chanel, on aime la nacre, surtout version XXL.

© Imaxtree

Contrastes tulle et nacre par Jean Paul Gaultier.

© Luc Viatour

Cinq rangs, une déclaration d'amour à cette petite merveille de la nature, par Marie-France Vankueken.

© Imaxtree

Au printemps dernier, la créatrice irlandaise Simone Rocha rendait hommage à la perle.