L'enseigne au-dessus de la porte d'entrée du bâtiment affiche encore "Andres", souvenir d'une époque où la firme fondée par la famille Andries n'avait pas encore ajouté un X majuscule en préambule de son nom - la faute au chausseur André qui revendique la propriété du patronyme. Nous sommes à Destelbergen, non loin de Gand. C'est dans ce patelin est-flandrien qu'en 1927, cette entreprise prit son envol, se consacrant alors uniquement au secteur des vêtements professionnels. Il aura fallu attendre 1968 pour que la société sorte ses premières collections de prêt-à-porter, à commencer par une ligne de "pantalons élégants", s'inscrivant dans la logique de "cette année révolutionnaire pour la culture occidentale, pour la mode et notamment pour les femmes".
...