"Nous sommes heureux d'annoncer que, après les jeux Olympiques de Londres en 2012, le partenariat entre Giorgio Armani et le CONI (Comité olympique national italien, ndlr) se poursuit", affirme dans un communiqué la société, basée à Milan.

Pour le président du CONI, Giovanni Malago, "Armani est tout simplement la meilleure carte de visite que nous pouvions espérer pour promouvoir une image positive et victorieuse du sport italien".

Le célèbre groupe de mode a dépassé pour la première fois en 2012 la barre des deux milliards d'euros de chiffre d'affaires, en hausse de 16% sur 2011, avait-il annoncé en mai dernier.

"Nous sommes heureux d'annoncer que, après les jeux Olympiques de Londres en 2012, le partenariat entre Giorgio Armani et le CONI (Comité olympique national italien, ndlr) se poursuit", affirme dans un communiqué la société, basée à Milan. Pour le président du CONI, Giovanni Malago, "Armani est tout simplement la meilleure carte de visite que nous pouvions espérer pour promouvoir une image positive et victorieuse du sport italien". Le célèbre groupe de mode a dépassé pour la première fois en 2012 la barre des deux milliards d'euros de chiffre d'affaires, en hausse de 16% sur 2011, avait-il annoncé en mai dernier.