Aujourd'hui, pour un tee-shirt de grande enseigne vendu à 29 euros, les travailleurs des usines de confection du Bangladesh ne reçoivent que le pitoyable montant de 18 centimes. Face à un modèle de consommation qui exploite et qui pollue, certains visent à comprendre les dérives du secteur textile...