Selon l'UCM, une majorité de commerçants (56%) ont enregistré une baisse de leur chiffre d'affaires au cours des six derniers mois, contre seulement 21% une hausse. Les attentats de Bruxelles mais aussi le temps printanier morose ont pesé sur le résultat des commerçants de même que les grèves qui ont perturbé le pays.

De façon logique, les stocks pour les soldes sont plus importants que d'habitude à cette période de l'année pour la moitié (50,7 %) des commerçants.

La plupart des commerçants sondés (53,3%) prévoient une stabilité des ventes par rapport à l'année passée. Ils sont plus nombreux à prévoir une diminution (32,9%) qu'une augmentation (13,8%).

Selon l'UCM, une majorité de commerçants (56%) ont enregistré une baisse de leur chiffre d'affaires au cours des six derniers mois, contre seulement 21% une hausse. Les attentats de Bruxelles mais aussi le temps printanier morose ont pesé sur le résultat des commerçants de même que les grèves qui ont perturbé le pays. De façon logique, les stocks pour les soldes sont plus importants que d'habitude à cette période de l'année pour la moitié (50,7 %) des commerçants. La plupart des commerçants sondés (53,3%) prévoient une stabilité des ventes par rapport à l'année passée. Ils sont plus nombreux à prévoir une diminution (32,9%) qu'une augmentation (13,8%).