La malle marron et jaune estampillée du fameux sigle de Louis Vuitton, LV, un énorme pavillon de neuf mètres de haut et 30 de long, trône au beau milieu de la place, classée au patrimoine mondial de l'Unesco, cachant la cathédrale Basile le Bienheureux et ses dômes colorés. Elle doit abriter à partir du 2 décembre et jusqu'au 19 janvier une exposition de malles Vuitton ayant appartenu au cours de l'histoire à diverses célébrités.

Sur son site, la marque Louis Vuitton précise que les bénéfices tirés de la vente des billets seront reversés intégralement à la fondation caritative du mannequin Natalia Vodianova, Naked Hearts, qui finance des actions pour les enfants handicapés.

Mais la présence de ce pavillon à deux pas du Kremlin a suscité de nombreuses réactions indignées parmi les députés et la société civile.

La direction des services administratifs du Kremlin "n'a rien à voir avec l'installation du pavillon Louis Vuitton sur la place Rouge", a assuré son porte-parole, Viktor Khrekov, à l'agence Interfax.

La malle marron et jaune estampillée du fameux sigle de Louis Vuitton, LV, un énorme pavillon de neuf mètres de haut et 30 de long, trône au beau milieu de la place, classée au patrimoine mondial de l'Unesco, cachant la cathédrale Basile le Bienheureux et ses dômes colorés. Elle doit abriter à partir du 2 décembre et jusqu'au 19 janvier une exposition de malles Vuitton ayant appartenu au cours de l'histoire à diverses célébrités. Sur son site, la marque Louis Vuitton précise que les bénéfices tirés de la vente des billets seront reversés intégralement à la fondation caritative du mannequin Natalia Vodianova, Naked Hearts, qui finance des actions pour les enfants handicapés. Mais la présence de ce pavillon à deux pas du Kremlin a suscité de nombreuses réactions indignées parmi les députés et la société civile. La direction des services administratifs du Kremlin "n'a rien à voir avec l'installation du pavillon Louis Vuitton sur la place Rouge", a assuré son porte-parole, Viktor Khrekov, à l'agence Interfax.