Après avoir été pointé du doigt par le site Buzzfeed, Urban Outfitters "présente ses excuses sincères pour tout préjudice" causé par la vente du sweatshirt, coûtant 129 dollars, indique un communiqué de la marque qui affirme "n'avoir jamais voulu faire allusion à ce qui s'est passé à Kent State en 1970".

Le 4 mai de cette année-là, quatre étudiants avaient été tués et neuf blessés lorsque la Garde nationale de l'Etat avait fait feu contre des étudiants manifestant comme l'expansion au Cambodge de la guerre du Vietnam par le président d'alors Richard Nixon.

Le drame avait été immortalisé par "Ohio", la chanson du groupe Crosby, Stills, Nash and Young et une photo, prix Pulitzer, d'une manifestante en pleurs devant le corps d'un camarade.

Le vêtement jouait sur les effets de décoloration, a plaidé la marque.

Après avoir été pointé du doigt par le site Buzzfeed, Urban Outfitters "présente ses excuses sincères pour tout préjudice" causé par la vente du sweatshirt, coûtant 129 dollars, indique un communiqué de la marque qui affirme "n'avoir jamais voulu faire allusion à ce qui s'est passé à Kent State en 1970".Le 4 mai de cette année-là, quatre étudiants avaient été tués et neuf blessés lorsque la Garde nationale de l'Etat avait fait feu contre des étudiants manifestant comme l'expansion au Cambodge de la guerre du Vietnam par le président d'alors Richard Nixon.Le drame avait été immortalisé par "Ohio", la chanson du groupe Crosby, Stills, Nash and Young et une photo, prix Pulitzer, d'une manifestante en pleurs devant le corps d'un camarade.Le vêtement jouait sur les effets de décoloration, a plaidé la marque.