DiCaprio, bouc, collier de barbe, chemise blanche et manteau sombre, était l'invité du restaurant "Home", fruit d'un partenariat entre les restaurants "Maison Bleue" et Social Bite, une chaîne d'établissements à vocation caritative.

Social Bite, qui compte cinq cafés en Écosse, à Édimbourg, Glasgow et Aberdeen, reverse ses bénéfices à des oeuvres de charité, chaque client pouvant en outre payer une boisson chaude ou un repas qui seront ensuite servis à des personnes sans domicile fixe.

L'organisation offre des formations, qui peuvent être complétées au sein du restaurant "Home", tandis que ce dernier propose à ses clients d'offrir des repas aux sans-abris.

En arrivant sur place à la mi-journée, Leonardo DiCaprio, invité par le fondateur de Social Bite Josh Littlejohn, a salué la foule qui s'était rassemblée sur Queensferry Street, dans l'ouest d'Édimbourg, avant de signer des autographes pendant quelques minutes.

Biffy Mackay, apprenti chef de 28 ans au restaurant, a participé à la préparation du déjeuner de DiCaprio, non sans une certaine "nervosité", a-t-elle confié à l'agence Press Association. Mais il était "très sympa, très accessible", a-t-elle dit.

Elise Lovell a quant à elle pu participer au déjeuner, après avoir gagné un concours.

"C'était plutôt surréaliste, mais on a passé deux heures fantastiques", a-t-elle raconté, précisant que la victoire de Donald Trump dans la course à la Maison Blanche avait été abordée pendant le repas.

DiCaprio "a expliqué que cela avait vraiment été un choc pour beaucoup de gens", a-t-elle dit.

L'an dernier, c'est l'acteur américain George Clooney qui était venu visiter un café Social Bite à Édimbourg.

DiCaprio, bouc, collier de barbe, chemise blanche et manteau sombre, était l'invité du restaurant "Home", fruit d'un partenariat entre les restaurants "Maison Bleue" et Social Bite, une chaîne d'établissements à vocation caritative.Social Bite, qui compte cinq cafés en Écosse, à Édimbourg, Glasgow et Aberdeen, reverse ses bénéfices à des oeuvres de charité, chaque client pouvant en outre payer une boisson chaude ou un repas qui seront ensuite servis à des personnes sans domicile fixe. L'organisation offre des formations, qui peuvent être complétées au sein du restaurant "Home", tandis que ce dernier propose à ses clients d'offrir des repas aux sans-abris.En arrivant sur place à la mi-journée, Leonardo DiCaprio, invité par le fondateur de Social Bite Josh Littlejohn, a salué la foule qui s'était rassemblée sur Queensferry Street, dans l'ouest d'Édimbourg, avant de signer des autographes pendant quelques minutes.Biffy Mackay, apprenti chef de 28 ans au restaurant, a participé à la préparation du déjeuner de DiCaprio, non sans une certaine "nervosité", a-t-elle confié à l'agence Press Association. Mais il était "très sympa, très accessible", a-t-elle dit.Elise Lovell a quant à elle pu participer au déjeuner, après avoir gagné un concours."C'était plutôt surréaliste, mais on a passé deux heures fantastiques", a-t-elle raconté, précisant que la victoire de Donald Trump dans la course à la Maison Blanche avait été abordée pendant le repas.DiCaprio "a expliqué que cela avait vraiment été un choc pour beaucoup de gens", a-t-elle dit.L'an dernier, c'est l'acteur américain George Clooney qui était venu visiter un café Social Bite à Édimbourg.