"Chaque pièce(sur socle) mesurera trois mètres et mettra en scène le célèbre félin dans différentes scènes humoristico-poético-surréalistes", a précisé l'artiste dans un communiqué.

"C'est en revoyant des images de l'exposition Botero sur les Champs-Élysées (1992) que je me suis dit que Le Chat s'y sentirait bien, lui aussi", a raconté le dessinateur. "Les personnages de Botero sont gros, Le Chat est pas mal enveloppé non plus. Les sculptures de Fernando sont en bronze, pareil pour les miennes. Enfin, le peintre colombien s'est mis un jour à la sculpture, j'ai suivi la même démarche", a ajouté Philippe Geluck.

"À travers ces 20 pièces, j'espère apporter au public de la joie, du rire et une certaine poésie surréaliste que nous affectionnons tant en Belgique", a expliqué l'artiste.