Sauvons Maya est un projet local et durable de deux Liégeois, Adrien Rassefosse et Nicolas Ancion, amis d'enfants qui ont la ferme intention d'avoir un impact positif, à leur échelle, sur le monde de demain.

Les deux Liégeois partent d'un constat limpide : 37% des abeilles sont déjà en train de disparaître et la biodiversité a été reconnue en danger d'extinction. Pourtant, près des trois quarts de notre alimentation et 90% des fleurs sauvages dépendent de la biodiversité et du travail de pollinisation réalisé par les abeilles.

En observant leur environnement, Adrien et Nicolas se sont rendus compte que les rues perdent de leurs couleurs et que les abeilles se font rares. Ils décident de lancer un garde-manger pour abeilles en lançant un crowdfunding qui proposent notamment des jardinières afin d'égayer les terrasses, balcons, et jardins des citoyens. En 48 heures, l'objectif de 100% de la somme visée a été atteint.

Le garde-manger pour abeilles est écoconçu, 100% naturel et local. Il se compose d'un pot en chanvre, de terreau et de graines de fleurs locales cultivées par un horticulteur wallon agréé "horticulteur de Wallonie".

Sauvons Maya s'associe à Färm, la coopérative bio, de Sainte-Catherine, au coeur de Bruxelles à l'occasion de la journée mondiale. Plusieurs produits, tous liés au soutien des abeilles peuvent être remportés.

🐝 CONCOURS Aujourd'hui, mercredi 20 mai, c'est la journée mondiale de nos amies les abeilles 🐝 Elles sont la clé de...

Geplaatst door Färm op Dinsdag 19 mei 2020
Sauvons Maya est un projet local et durable de deux Liégeois, Adrien Rassefosse et Nicolas Ancion, amis d'enfants qui ont la ferme intention d'avoir un impact positif, à leur échelle, sur le monde de demain.Les deux Liégeois partent d'un constat limpide : 37% des abeilles sont déjà en train de disparaître et la biodiversité a été reconnue en danger d'extinction. Pourtant, près des trois quarts de notre alimentation et 90% des fleurs sauvages dépendent de la biodiversité et du travail de pollinisation réalisé par les abeilles. En observant leur environnement, Adrien et Nicolas se sont rendus compte que les rues perdent de leurs couleurs et que les abeilles se font rares. Ils décident de lancer un garde-manger pour abeilles en lançant un crowdfunding qui proposent notamment des jardinières afin d'égayer les terrasses, balcons, et jardins des citoyens. En 48 heures, l'objectif de 100% de la somme visée a été atteint.Le garde-manger pour abeilles est écoconçu, 100% naturel et local. Il se compose d'un pot en chanvre, de terreau et de graines de fleurs locales cultivées par un horticulteur wallon agréé "horticulteur de Wallonie". Sauvons Maya s'associe à Färm, la coopérative bio, de Sainte-Catherine, au coeur de Bruxelles à l'occasion de la journée mondiale. Plusieurs produits, tous liés au soutien des abeilles peuvent être remportés.