Cette semaine, Compassion International, une association caritative chrétienne qui aide des enfants pauvres à travers le monde par le biais d'églises locales, a pour la première fois révélé que le président défunt avait secrètement parrainé le petit Timothy pendant 10 ans.

"Cher Timothy, je veux être ton nouveau correspondant", dit l'ancien président dans sa première lettre, envoyée le 24 janvier 2002 et rendue publique par l'organisation après sa mort, le 30 novembre.

"Je suis un vieil homme de 77 ans, mais j'aime les enfants. Et bien que nous ne nous soyons pas rencontrés, je t'aime déjà", poursuit-il en disant seulement résider au Texas.

L'ancien chargé de communication de Bush, Jim McGrath, a confirmé à l'AFP l'authenticité des lettres, en saluant "l'un des innombrables actes de bonté réalisés par George Bush au cours des ans, sans fanfare".

© AFP

George H.W. Bush est devenu le parrain de Timothy en 2002 et lui a envoyé un don tous les mois jusqu'en 2012. Pendant tout ce temps, la véritable identité du correspondant américain est restée secrète pour des raisons de sécurité.

Parfois, les lettres contenaient des indices, comme lorsque l'ancien président écrit: "J'ai pu aller à la Maison Blanche au moment de Noël. Voici une petite brochure que j'ai eue à la Maison Blanche à Washington".

Bush envoyait aussi parfois des cadeaux à Timothy, qui parlait dans ses lettres de son amour pour le dessin, le baseball et la guitare.

"J'aimerais vous remercier pour la lettre que vous m'avez envoyée, ainsi que pour le cahier à dessin, le feutre et le crayon de couleur", écrivait Timothy en 2004.

A 17 ans, quand il a quitté le programme, un employé de l'association caritative lui a révélé l'identité de son correspondant. Timothy en fut abasourdi, a indiqué l'organisation aux médias américains.

L'association n'est plus en contact avec Timothy depuis, mais son ancien président Wess Stafford s'est dit sûr de l'impact positif de George H.W. Bush sur la vie du jeune homme.

© AFP