Durant les trois mois d'hiver, les démunis peuvent compter sur un lit, des sanitaires, du chauffage et de la nourriture pour eux et leur fidèle compagnon. Des repas sont prévus trois fois par jour et, si besoin, un vétérinaire peut venir examiner les chiens. L'hiver passé, 14 personnes avaient utilisé la structure d'accueil. Le Prince Laurent devrait y faire une visite début janvier

Durant les trois mois d'hiver, les démunis peuvent compter sur un lit, des sanitaires, du chauffage et de la nourriture pour eux et leur fidèle compagnon. Des repas sont prévus trois fois par jour et, si besoin, un vétérinaire peut venir examiner les chiens. L'hiver passé, 14 personnes avaient utilisé la structure d'accueil. Le Prince Laurent devrait y faire une visite début janvier