Cette fois, Mathilde n'a pas opté pour une robe de Natan ou un manteau signé Veronique Branquinho. Son choix s'est porté sur l'élégance française de Dior, sublimée, si c'est possible, par le talent du belge Raf Simons, aux commandes de la maison de couture. Est-il besoin de préciser que ce manteau rose allait parfaitement au teint radieux de la reine...

Cette fois, Mathilde n'a pas opté pour une robe de Natan ou un manteau signé Veronique Branquinho. Son choix s'est porté sur l'élégance française de Dior, sublimée, si c'est possible, par le talent du belge Raf Simons, aux commandes de la maison de couture. Est-il besoin de préciser que ce manteau rose allait parfaitement au teint radieux de la reine...