Quatrième dans l'ordre de succession au trône britannique, et bientôt cinquième après la naissance du deuxième enfant de son frère William attendue en avril, le prince Harry a entamé lundi son détachement militaire en Australie.

Des centaines de jeunes admirateurs lui ont réservé un accueilchaleureux à Canberra à l'occasion du seul événement public prévu lors de son séjour d'un mois en Australie. "Non je déteste les selfies", a lancé le prince Harry au moment où une adolescente lui demandait si elle pouvait se prendre en photographie à son côté.

"Franchement, vous devriez les oublier. Je sais que vous êtes jeunes mais les selfies sont une mauvaises chose. Prenez des photosnormales!".

Pour Lauren Rosewarne, spécialiste des réseaux sociaux à l'Université de Melbourne, il s'agit là de "sages conseils".

Quatrième dans l'ordre de succession au trône britannique, et bientôt cinquième après la naissance du deuxième enfant de son frère William attendue en avril, le prince Harry a entamé lundi son détachement militaire en Australie. Des centaines de jeunes admirateurs lui ont réservé un accueilchaleureux à Canberra à l'occasion du seul événement public prévu lors de son séjour d'un mois en Australie. "Non je déteste les selfies", a lancé le prince Harry au moment où une adolescente lui demandait si elle pouvait se prendre en photographie à son côté. "Franchement, vous devriez les oublier. Je sais que vous êtes jeunes mais les selfies sont une mauvaises chose. Prenez des photosnormales!". Pour Lauren Rosewarne, spécialiste des réseaux sociaux à l'Université de Melbourne, il s'agit là de "sages conseils".