Du Petit Palais au Musée d'Art moderne, cette opération d'"open content" vise à "favoriser l'augmentation de la visibilité des oeuvres et la connaissance des collections en France et à l'étranger", a expliqué Paris Musées dans un communiqué.

Ces musées, contenant de nombreux trésors, souffrent de la notoriété des géants parisiens comme le Louvre, Orsay, le Grand Palais ou le Centre Pompidou.

L'ouverture des données "garantit le libre accès et la réutilisation par tous de fichiers numériques, sans restriction technique, juridique ou financière, pour un usage commercial ou non", a précisé Paris Musées.

"Si cette licence est déjà utilisée par des musées internationaux à l'instar du Rijksmuseum à Amsterdam ou du Metropolitan Museum à New York, Paris Musées est à la première institution française parisienne à s'en emparer"

Au delà des 100.000 d'aujourd'hui, Paris Musées mettra de plus en plus d'images en accès libre au fur et à mesure de leur numérisation et de leur passage dans le domaine public.

Il suffira désormais à l'internaute d'aller sur le site des collections de Paris Musées, et, par le biais de mots clés - par exemple Petit Palais et Claude Monet - d'afficher toutes les oeuvres correspondantes, accompagnées de fiches indiquant la date de réalisation, les matériaux utilisés, l'origine... Et de télécharger l'image qu'il a choisie pour l'avoir en haut définition.

Chaque utilisateur récupèrera, outre l'image et la notice de l'oeuvre, une charte des bonnes pratiques, manière d'inviter chacun à citer la source et les informations sur l'oeuvre.

Du Petit Palais au Musée d'Art moderne, cette opération d'"open content" vise à "favoriser l'augmentation de la visibilité des oeuvres et la connaissance des collections en France et à l'étranger", a expliqué Paris Musées dans un communiqué. Ces musées, contenant de nombreux trésors, souffrent de la notoriété des géants parisiens comme le Louvre, Orsay, le Grand Palais ou le Centre Pompidou.L'ouverture des données "garantit le libre accès et la réutilisation par tous de fichiers numériques, sans restriction technique, juridique ou financière, pour un usage commercial ou non", a précisé Paris Musées. Au delà des 100.000 d'aujourd'hui, Paris Musées mettra de plus en plus d'images en accès libre au fur et à mesure de leur numérisation et de leur passage dans le domaine public. Il suffira désormais à l'internaute d'aller sur le site des collections de Paris Musées, et, par le biais de mots clés - par exemple Petit Palais et Claude Monet - d'afficher toutes les oeuvres correspondantes, accompagnées de fiches indiquant la date de réalisation, les matériaux utilisés, l'origine... Et de télécharger l'image qu'il a choisie pour l'avoir en haut définition.Chaque utilisateur récupèrera, outre l'image et la notice de l'oeuvre, une charte des bonnes pratiques, manière d'inviter chacun à citer la source et les informations sur l'oeuvre.