Les mariages civils et religieux étaient encore possibles pendant la crise du coronavirus, mais en très petit comité. Seuls les conjoints, les témoins et le ministre du culte ou l'officier d'état civil pouvaient jusqu'alors être présents. Cette règle sera assouplie à partir de lundi, puisque les parents pourront dorénavant y participer.

Les mariages civils et religieux étaient encore possibles pendant la crise du coronavirus, mais en très petit comité. Seuls les conjoints, les témoins et le ministre du culte ou l'officier d'état civil pouvaient jusqu'alors être présents. Cette règle sera assouplie à partir de lundi, puisque les parents pourront dorénavant y participer.