Le nom de "Sugarpova" avait été imaginé par ses conseillers pour
coller à sa propre marque de friandises.

"C'était une bonne idée", admet son agent Max Eisenbud, "mais trop difficile à réaliser".

Sharapova n'aurait pourtant pas été la première sportive à changer son nom pour des raisons publicitaires. En 2005, le célèbre joueur de snooker Jimmy White s'était fait appeler temporairement Jimmy Brown afin de promouvoir - contre un bon cachet - les produits du fabricant anglais de sauce, HP brown sauce.

Belga

Le nom de "Sugarpova" avait été imaginé par ses conseillers pour coller à sa propre marque de friandises. "C'était une bonne idée", admet son agent Max Eisenbud, "mais trop difficile à réaliser". Sharapova n'aurait pourtant pas été la première sportive à changer son nom pour des raisons publicitaires. En 2005, le célèbre joueur de snooker Jimmy White s'était fait appeler temporairement Jimmy Brown afin de promouvoir - contre un bon cachet - les produits du fabricant anglais de sauce, HP brown sauce. Belga