Samedi, Ana Luisa Castro, 23 ans, originaire de Vitoria mais représentante de l'état du Sergipe, était devenue la deuxième candidate noire de l'histoire élue Miss Mundo Brasil, un concours visant à envoyer la plus jolie représentante brésilienne à l'élection de Miss Monde.

Les organisateurs du concours avaient cependant rapidement souligné que sa candidature n'était pas valable en raison d'un problème d'état civil. Les candidates doivent en effet être célibataires. Or, Ana Luisa Castro, modèle de profession, a épousé un Belge, le comédien namurois Tanguy De Backer. Le mariage a été célébré en Belgique et n'est pas encore homologué au Brésil mais la candidate ne veut prendre aucun risque.

"Je ne veux pas avoir de problèmes ni causer de tort aux organisateurs du concours", dit Ana Luisa Castro dans une lettre envoyée aux organisateurs. "Je prends cette décision avec une profonde tristesse et je précise qu'à aucun moment, je n'ai agi en mauvaise foi. J'avais informé le coordinateur régional du fait que j'étais mariée et il ne m'a pas dit que je ne pouvais pas participer."

Ce renoncement fait le bonheur de Catharina Choi Nunes, candidate de l'état de São Paulo. Cette étudiante en communication qui a des aïeux coréens sera la première candidate asiatique à représenter le Brésil. L'élection aura lieu au mois de décembre prochain en Chine.