L'épouse du prince Harry, Meghan, a donné naissance à un garçon, a annoncé le prince aux médias lundi.

"Je suis très heureux d'annoncer que Meghan et moi avons eu un bébé ce matin, un bébé en très bonne santé", a déclaré le duc de Sussex, très souriant, aux caméras de télévision à Windsor. Il pèse 3 kilos et 260 grammes.

Meghan, l'épouse du prince Harry, a accouché de son premier enfant, attendu avec impatience par le Royaume-Uni, a annoncé lundi Buckingham Palace. "Le travail a commencé pour la Duchesse aux premières heures ce matin. Le duc de Sussex était aux côtés de son Altesse Royale", avait indiqué Buckingham Palace dans un court communiqué, précisant qu'"une annonce serait faite bientôt".

Le bébé princier, fils de Harry, 34 ans, et de Meghan, ancienne actrice américaine de 37 ans, prendra la septième place dans l'ordre de succession au trône britannique, derrière son grand-père, le prince Charles, son oncle, le prince William, les trois enfants de celui-ci, George, Charlotte et Louis, et son père.

© capture d'écran BBC

Il est le huitième arrière petit-enfant de la reine Elizabeth II, 93 ans, et du prince Philip, 97 ans.

Attendue fin avril ou début mai, la naissance semblait imminente, le palais de Kensington ayant annoncé vendredi que le prince Harry annulait en partie une visite prévue cette semaine aux Pays-Bas. Le prince avait prévu de se rendre à Amsterdam mercredi puis jeudi à La Haye pour lancer le compte à rebours des Invictus Games, une compétition sportive pour les invalides et blessés de guerre, qu'il a créée et qui sera organisée dans la ville néerlandaise dans un an.

Il ne se rendra finalement qu'à La Haye jeudi.

- Arthur ? -

Le bookmaker britannique Paddy Power avait suspendu dès jeudi soir les paris sur la date de la naissance du futur bébé royal, persuadé que l'enfant était déjà né. Depuis l'annonce de la grossesse de Meghan, les joueurs avaient privilégié l'option d'une petite fille, prénommée Diana comme la mère du prince Harry. Si c'est un garçon, ils penchaient pour Alexander, Arthur, James ou Edward.

Une naissance royale suscite toujours énormément de spéculations au Royaume-Uni, mais celle-ci a particulièrement attisé la curiosité car le couple royal voulait se tenir le plus possible à l'abri des regards.

Harry et Meghan ont prévenu début avril qu'ils "partageraient la bonne nouvelle" de la naissance après l'avoir célébrée "en privé et en famille", prenant ainsi le contrepied du prince William et de son épouse Kate qui ont présenté leurs trois enfants immédiatement après leurs naissances à la presse internationale.

© belgaimage

Selon plusieurs médias britanniques, Meghan souhaitait un accouchement à domicile, rompant avec la tradition qui veut que les enfants royaux soient mis au monde dans l'aile privée de l'hôpital St Mary à Londres.

Le duc et la duchesse de Sussex élèveront leur bébé à Frogmore Cottage, sur les terres du château de Windsor, à une quarantaine de kilomètres à l'ouest de Londres. Ce bâtiment classé du 19e siècle, à deux étages, avec une façade en stuc et un parapet, a fait l'objet d'une rénovation de 3 millions de livres (3,5 millions d'euros).

Ils résidaient auparavant au palais de Kensington, à Londres, où vivent le prince William, son épouse Kate et leurs enfants.

Le prince Harry et Meghan se sont unis le 19 mai 2018 en la chapelle St George du château de Windsor, lors d'une cérémonie retransmise par des chaînes de télévision du monde entier.

- Les Clooney ou les Beckham parrains ? -

Concernant le lieu et la date de la naissance, les parieurs semblent persuadés que l'enfant naîtra au début du mois de mai, à domicile, dans le nid douillet du Frogmore Cottage, dans l'enceinte du château de Windsor, à une quarantaine de kilomètres à l'ouest de Londres.

La probabilité que le bébé naisse "la semaine prochaine" est si forte selon les bookmakers que la cote est actuellement "de 1/5", contre "7/2 pour une naissance au cours du week-end", précise à l'AFP Alex Apati, porte-parole du bookmaker Ladbrokes.

© REUTERS

Des paris portent aussi sur les futurs parrains de ce bébé royal né d'une mère américaine: les Clooney? les Beckham? Serena Williams? Elton John? Oprah Winfrey?

Les joueurs ont, en général, misé 4 livres (4,65 euros). Selon Rupert Adams, cela revient à un montant de près de 5 millions de livres (5,8 millions d'euros) pour le marché britannique des paris dans son ensemble.