18, Chiltern Street, à Londres W1U 7QA.

Les fans de la plume de celui qui squatte aussi tous les samedis la dernière page du Financial Times avec sa chronique Fast Lane connaissent l'obsession de ce nomade professionnel pour les expressos parfaitement torréfiés. Comme on n'est jamais mieux servi que par soi-même, le Monocle Café London vient donc d'ouvrir ses portes. Le kawa vient d'Australie et le design des lieux est à l'image de ce qui plaît au créateur de l'un des magazines lifestyle les plus influents de la planète, que vous risquez sûrement de rencontrer là-bas, entre deux vols intercontinentaux.

IW

Les fans de la plume de celui qui squatte aussi tous les samedis la dernière page du Financial Times avec sa chronique Fast Lane connaissent l'obsession de ce nomade professionnel pour les expressos parfaitement torréfiés. Comme on n'est jamais mieux servi que par soi-même, le Monocle Café London vient donc d'ouvrir ses portes. Le kawa vient d'Australie et le design des lieux est à l'image de ce qui plaît au créateur de l'un des magazines lifestyle les plus influents de la planète, que vous risquez sûrement de rencontrer là-bas, entre deux vols intercontinentaux. IW