Le jour où nous la rencontrons, toute la presse belge, et même internationale, BBC en tête, s'est donné rendez-vous à Anvers, dans les salons cosy de la tour Fosbury & Sons. Nafissatou Thiam doit y annoncer " une grande nouvelle ". Pas de retrait prématuré du circuit ou de carnet rose pour autant, la médaillée olympique de 22 ans devient en réalité ambassadrice de l'Unicef et entend le clamer haut et fort. " Ce qu'on attend surtout de moi, c'est d'aider à la sensibilisation du grand public... Il n'y avait pas de meilleur moment car tout se passe bien et je fais de beaux résultats. L'accès à l'éducation pour tous les enfants est crucial et on peut profiter de mon image pour mettre en lumière cette cause bien plus grande que la mienne et que le sport ", avance-t-elle en toute simplicité, arborant le tee-shirt turquoise de l'organisation devant son top noir siglé d'une virgule couchée, sponsor oblige.
...