"Cela fait mal d'avoir trahi votre confiance en nous", a déclaré le monarque, assis aux côtés de la reine Maxima, dans une vidéo diffusée sur Twitter par le Palais royal.

Willem-Alexander concède qu'il était "très imprudent" de "ne pas tenir compte de l'impact des nouvelles restrictions sur notre société", précisant que la décision d'interrompre son voyage lui était propre.

La famille royale a écourté ses vacances samedi, un jour après être arrivée en Grèce, affirmant avoir pris en compte la réaction "intense" de leurs concitoyens, qui sont encouragés à limiter leurs déplacements le plus possible.

Le Premier ministre néerlandais Mark Rutte a admis dimanche qu'il avait fait une "mauvaise évaluation" en n'empêchant pas le roi de partir en vacances alors que les Pays-Bas venaient de durcir leurs mesures pour endiguer la pandémie.

La semaine dernière, le gouvernement néerlandais a ordonné la fermeture de tous les bars et restaurants, des mesures qualifiées par le Premier ministre de "confinement partiel", afin de freiner la résurgence du nouveau coronavirus dans le pays.

Depuis l'apparition de la maladie, 244.391 cas ont été officiellement enregistrés aux Pays-Bas, dont 6.814 décès, selon les derniers chiffres officiels.

"Cela fait mal d'avoir trahi votre confiance en nous", a déclaré le monarque, assis aux côtés de la reine Maxima, dans une vidéo diffusée sur Twitter par le Palais royal.Willem-Alexander concède qu'il était "très imprudent" de "ne pas tenir compte de l'impact des nouvelles restrictions sur notre société", précisant que la décision d'interrompre son voyage lui était propre.La famille royale a écourté ses vacances samedi, un jour après être arrivée en Grèce, affirmant avoir pris en compte la réaction "intense" de leurs concitoyens, qui sont encouragés à limiter leurs déplacements le plus possible.Le Premier ministre néerlandais Mark Rutte a admis dimanche qu'il avait fait une "mauvaise évaluation" en n'empêchant pas le roi de partir en vacances alors que les Pays-Bas venaient de durcir leurs mesures pour endiguer la pandémie.La semaine dernière, le gouvernement néerlandais a ordonné la fermeture de tous les bars et restaurants, des mesures qualifiées par le Premier ministre de "confinement partiel", afin de freiner la résurgence du nouveau coronavirus dans le pays.Depuis l'apparition de la maladie, 244.391 cas ont été officiellement enregistrés aux Pays-Bas, dont 6.814 décès, selon les derniers chiffres officiels.