Le mois passé, Primark a déclaré immédiatement qu'elle viendrait en aide aux victimes et à leurs familles, ainsi qu'aux ouvriers de l'usine qui travaillaient pour d'autres chaînes de mode. Selon Vogue UK, Associated British Foods, la maison-mère de Primark, espère distribuer les indemnisations dès la semaine prochaine.

Outre ces dons à court terme, la marque a rédigé un second plan de compensation à long terme sur base d'une liste fiable d'ouvriers présents dans l'usine (qui n'est pas encore disponible), la capacité des victimes à travailler à l'avenir, leur perte de revenus et les besoins de leurs proches. Ensuite, Primark fournira de l'aide alimentaire hebdomadaire à un millier de familles. L'effondrement de l'usine qui a fait plus de 1100 morts a attiré l'attention sur les conditions de travail déplorables de l'industrie textile au Bangladesh et dans d'autres pays en voie de développement.

"Notre entreprise a été la première à reconnaître que nos fournisseurs étaient établis dans le complexe Rana Plaza. Elle a aussi été la première à s'engager à payer une compensation aux employés et à leurs proches. Et nous avons été les premiers au Royaume-Uni à signer l'Accord on Building and Fire Safety a déclaré Primark à Women's Wear Daily. "Primark élargit son aide aux ouvriers qui fabriquaient des vêtements pour nos concurrents. Et nous travaillons sur un projet à long terme afin d'aider les ouvriers de l'usine textile." La charte pour plus de sécurité dans l'industrie textile - qui a pour but de soutenir les ouvriers et de les protéger à l'avenir - a été signée par différents labels dont Primark, H&M et Zara. Le groupe Arcadia, dont fait partie Topshop, a promis de bientôt la signer.

AC/Trad. CB

Le mois passé, Primark a déclaré immédiatement qu'elle viendrait en aide aux victimes et à leurs familles, ainsi qu'aux ouvriers de l'usine qui travaillaient pour d'autres chaînes de mode. Selon Vogue UK, Associated British Foods, la maison-mère de Primark, espère distribuer les indemnisations dès la semaine prochaine. Outre ces dons à court terme, la marque a rédigé un second plan de compensation à long terme sur base d'une liste fiable d'ouvriers présents dans l'usine (qui n'est pas encore disponible), la capacité des victimes à travailler à l'avenir, leur perte de revenus et les besoins de leurs proches. Ensuite, Primark fournira de l'aide alimentaire hebdomadaire à un millier de familles. L'effondrement de l'usine qui a fait plus de 1100 morts a attiré l'attention sur les conditions de travail déplorables de l'industrie textile au Bangladesh et dans d'autres pays en voie de développement. "Notre entreprise a été la première à reconnaître que nos fournisseurs étaient établis dans le complexe Rana Plaza. Elle a aussi été la première à s'engager à payer une compensation aux employés et à leurs proches. Et nous avons été les premiers au Royaume-Uni à signer l'Accord on Building and Fire Safety a déclaré Primark à Women's Wear Daily. "Primark élargit son aide aux ouvriers qui fabriquaient des vêtements pour nos concurrents. Et nous travaillons sur un projet à long terme afin d'aider les ouvriers de l'usine textile." La charte pour plus de sécurité dans l'industrie textile - qui a pour but de soutenir les ouvriers et de les protéger à l'avenir - a été signée par différents labels dont Primark, H&M et Zara. Le groupe Arcadia, dont fait partie Topshop, a promis de bientôt la signer. AC/Trad. CB